Deux ans après la sortie de la saison 7, HBO livre le premier épisode de la saison finale de l’un des shows les plus regardés de l’histoire de la série. Avec près de 8 millions de téléspectateurs en moyenne pour chaque épisode au cours des saisons 6 et 7, Game Of Thrones est plus qu’une série télévisée, c’est l’acte de naissance de la série contemporaine qui a de grandes ambitions, et qui met les moyens. Le premier épisode de ce grand final est truffé de référence aux premières saisons. C’est là que tout se dénoue ou plutôt que tout se noue….

C’est parti !! Les cercles de feu se mettent en route, et le premier générique de la saison 8 est lancé. Il ne ressemble à aucun autre. Pour commencer il y a une énorme brèche dans le mur, signe, que les marcheurs blancs emmenés par le Roi de la Nuit marchent sereinement vers le Sud.

Le premier épisode s’ouvre sur le retour de Jon Snow à Winterfel accompagné de la reine Daenarys Targaryen et de toute son armée. Au milieu du vacarme ambiant, un jeune Lord s’accroche à un arbre pour voir la scène de près comme l’avait fait le jeune Brandon Stark à l’arrivée du roi Robert Barathéon dans le premier épisode de la première saison. La scène est identique en tout point. Comme au cours des premiers instants de la saison première où les téléspectateurs ont pu découvrir pour la première le visage du roi Robert, et ceux des Lannister, c’est le Nord cette fois ci qui voit pour la première fois la reine des dragons et ses immaculés. La musique choisie par Ramin Djawadi est la même : “King’s Arrival“.

Entre le premier épisode de la série, et le premier épisode de la dernière saison il a du se passer 10 ans au moins. Les jeunes enfants Stark sont désormais des adultes….

Rien n’a changé sauf la méfiance des Nordiens. Le Nord se souvient “North Remembers”, il se souviennent de la mort de Rob, Cath, et Ned Stark assassiné à Westeros et au mariage rouge. Ils n’ont plus confiance. Les immaculés, la Reine des Dragons sont accueillis avec beaucoup de mépris. Et c’est peut être l’un des éléments déterminant de la série. Malgré le danger imminent que représentent les marcheurs blancs, l’humanité n’est toujours pas prêt à s’allier contre le danger. Les guerre de clans recommencent à partir du moment même ou La Reine Targaryen pose son pied à Westeros.

Autre référence au premier épisode, c’est la forge de Winterfell qui accueille les pièces de Veyrdragon nécessaire pour combattre les marcheurs. La forge est désormais géré par Gently Barathéon le fils de Robert. Dans le premier épisode de les premiers épisodes de la première saison, Ned avait fait forgé l’épée d’Arya dans cette forge.

Dans cet épisode, Jon Snow apprend aussi qu’il est le fils de Lyana Stark et de Reighar Targaryen, le frère de Daenarys… de la bouche de Sam qui a quitté la citadelle en emportant avec lui quelques précieux manuscrits. Cette scène se passe dans la crypte de Winterfel là ou Robert a juré à Ned Stark de tuer tous les Targaryen encore en vie au nom de Lyana Stark sa promise qu’il aimait tendrement.

Dernière référence et pas des moindres. Le premier acte de guerre des Lannister contre les Stark au cours de la première saison est de jeter Brandon Stark par dessus une tour. Le fils de Ned Stark avait surpris Jamie Lannister et Cersei Lannister dans leur ébats amoureux. Le frère de Cersei le jette donc du haut d’une tour pour éviter que le Roi Robert ne les fasse exécuter en apprenant que sa femme … couche avec son frère.

Le premier épisode de la dernière saison finit sur la rencontre entre Jamie Lannister venu défendre Winterfel et Brandon Stark en chaise roulante.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here