“Qu’est ce que tu ferais pour une poignée de dollars ?”, la sentence prononcée par Kery James à ses débuts avec le groupe Ideal J a résonné dans nos cœurs tout l’été. XXXTentacion n’était pas un rappeur comme les autres. Il a été emporté par la mort assassiné pour quelques grammes d’or par ses propres frères. L’émotion suscitée par le décès prématuré du rappeur âgé d’une vingtaine d’années a alimenté le mythe de cet artiste solitaire et très torturé. Finalement, les hommages et les clips posthumes se succèdent. Dernièrement, c’est le visuel de “Moonlight” qui est sorti. Un clip vidéo dans lequel le rappeur traverse la foule sans jamais se retourner. La solitude, la souffrance sans raisons, la réflexion de trop peut être. Mais il semble que “Moonlight” ne soit pas représentatif de l’oeuvre de XXXTentacion et surtout de son album “?”.

En effet, “Moonlight” malgré sa production instrumentale extraterrestre reste de la Trap pur et dur. Le sample travaillé en studio est assez “gênante”, et le rappeur Trap par moment, chante d’autres moments. Pour un rappeur ordinaire, ce titre serait le summum de la créativité. Mais “?” est vraiment autre chose. Quelques semaines avant çà, c’est le clip de “SAD” qui avait été diffusé.

Là encore le titre malgré un apport certain lié à la personnalité de XXX n’est pas aussi originale. En réalité, XXXTentacion à la différence de ses coreligionnaires aux USA est loin d’être un magnat de la musique porté par l’appât du gain, c’est un véritable artiste. L’album produit tout entier par un certain John Cunningham, beatmaker de Los Angeles, et pas forcément lié au milieu Hip-Hop traverse tous les styles et tous les genres. Après une ouverture un peu chelou, l’album commence sur le “Alone Part 3”. Sur une arpège de guitare, et avec un refrain un peu orchestral, le rappeur pose lentement en chantant sans forcément user de la rythmique du Rap. Il donne le ton dés l’ouverture. Car si “?” est un point d’interrogation, c’est qu’il est tout simplement inclassable.

Tout les morceaux de l’album ne ressemblent pas à “Alone”. Sur la cinquième piste “The Remedy For A Broken Heart”, le sample reprend une complainte travaillé en studio, sur quelques arpèges. Sur le morceau le rappeur rap (ne trap pas) puis après un premier refrain, il se vautre carrément dans le chant. La plupart des morceaux de XXXTentacion n’ont absolument aucune continuité. Il s’agit de création pure et dure. Changement total de ton pour la sixième piste “Floor 155” très noir, très énervé, très court, presque en mode Metal. Le rappeur fait “un exercice de style” ?

“Numb” qui reprend le titre d’un morceau chère à LimpBizkit est carrément rock. A l’écoute de l’album il est clair non seulement que “?” n’est pas un album de Rap, qu’il n’est pas forcément lié au mouvement Hip-Hop. Le simple fait que que XXXTentacion soit black suffit-elle à faire passer sa musique pour du Rap ? Autant Maître Gims en France est passé du côté des chanteurs de variété et n’a plus grand chose à faire avec le Rap à l’état pur tout comme Oxmo Puccino et MC Solaar, autant “?” est un album varié qui est loin de se résumer à “BAD” et “Moonlight” considéré à l’écoute comme la caution Hip-Hop de l’album. Le morceau “Infinity” samplé sur du Jazz a carrément des airs de morceaux du grand Lamar. En revanche ce morceau en featuring avec le Joey Bada$$, est carrément Rap et plutôt réussi. C’est dans les rimes des deux rappeurs et leur sample de Jazz qu’on reconnaît un Rap qui grandit mais qui reconnaît ses racines ancrées dans l’histoire des USA et plus particulièrement du Bronx à NYC. C’est l’un des morceaux les plus longs de l’album : l’erreur dans la prophétie. Et il n’a pas été produit par John Cunnigham mais plutôt par P.Soul.

Dans ce cadre “Going Down” et “Pain=Bestfriend” sont de véritables cris du cœur tandis que “$$$” est juste trop délirant… “SMASH” est carrément tendance tandis que “I don’t even speak spanish lol” est presque reggaeton.

A trop de parler de la mort de XXXTentacion et à s’enfermer dans le mythe de l’interprète de “SAD” et “Moonlight” qui est parti trop tôt, on a tendance peut être à oublier que “?” est une oeuvre majeure.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here