Chich nous raconte son incarcération en Allemagne !

Chich nous raconte son incarcération en Allemagne. Tandis que « les rappeurs se battent pour des histoires de trône », et joue à qui aura la plus grosse street crédibilité, Chich nous parle de ses années prison. Le rappeur a été incarcéré en Allemagne. Un baptême du feu pour le rappeur. Quelques années plus tard, il consacre un album à son expérience malheureuse « französisch », et également une série.

Chich : Course poursuite, racisme, incarcération

« C’était ma première fois en Allemagne » dixit « französisch »,. Le rappeur a fait une entrée remarquée en Allemagne à Stuttgart. Avant son arrestation par la Police locale, il commence son séjour avec « une course poursuite de 30 minutes » avec les agents de la police judiciaire. Bien sûr,  «  la télévision locale de Stuttgart » diffuse l’affaire. Et peut être bien que la médiatisation de l’affaire n’a pas aidé Chich lorsqu’il s’est retrouvé au poste de police.

Car lorsqu’il arrive au poste de Police, il ne parle pas un mot allemand. Alors les autorités lui assignent une traductrice franco-allemande, mais rien ne se passe comme prévu : « Dès le départ au commissariat j’ai eu une traductrice franco-allemande qui m’a mis plus dans le pétrin , plus qu’autre choses. Avec des traductions plus qu’inexactes, vous vous doutez bien que j’allais pas m’en sortir face à une traductrice qui déformait mes propos.« 

Lorsqu’il dit « je ne sais pas quoi répondre« , la traductrice note : « je ne veux pas vous répondre« . Verdict, c’est la prison. Sans détour, Chich nous raconte son incarcération en Allemagne !

Chich : Une incarcération entre racisme et solitude

Incontestablement, les premiers jours sont difficile pour le français : « Les premiers jours ont été un choc pour ma part . Entre regret , nostalgie de mon pays et prise de conscience de ma situation compte tenu du fait que je comprenais que personne ne pourrait m’aider » . Pour n’importe quelle femme, ou homme, l’univers carcéral est déjà un défi. Alors l’incarcération dans un pays dont on ne connaît ni la langue ni la culture s’apparente à un vrai parcours du combattant. Finalement, les officiers allemands lui fond ressentir « sa double différence« .

Il raconte que dès les premiers moments, il a été victime de racisme : « Au poste de police, la polizei m’a traité de noir. Et elle m’a fait comprendre que j’allais tout droit en prison avec les hooligans. Et surtout que j’allais en baver.« . C’est un racisme qui le touche en tant que français, mais également en tant qu’Afro-français : « J’étais bloqué par la barrière de la langue. Je ne pouvais pas répondre aux attaques verbales. Et c’est vrai que ma couleur de peau reflète pour eux quasi-automatiquement une infériorité de ma part car reflet mes origines africaines.« 

Pourtant, sans famille, sans amis, dans un pays étrangers, il est aidé par certains détenus et ne l’oubliera jamais : « car en prison rien n’oblige à un détenu d’en aider un autre » .

Chich : Que pense t-il de la police française ?

Pour finir, on a posé une double question à Chich. Elle est terriblement d’actualité. En premier lieu, que pense t-il des violences policières ? La réponse du français est sans appel :

Les violences policières je les ai connu toute ma vie depuis mon enfance. Même accompagné par mon père dans ma petite enfance, j’ai assisté à un contrôle musclé. Et il faut dire que les policiers ont été très méchants envers lui. Ils n’ont pas justifié leur contrôle. En grandissant cela ne s’est pas arrangé. Donc j’ai donc toujours été méfiant face aux forces de l’ordre. Donc bien évidemment que je suis contre les préjugés racistes et contre les violences policières qui affectent un grands nombre de personnes issus tout comme moi de l’immigration.

Sujet d’actualité aussi, on demande aussi ce qu’il pense des violences faites aux policiers. Les chaînes d’information diffusent de plus en plus d’images de policiers menacés dans l’exercice de leur fonction voire sévèrement blessés :

« Je n’ai jamais agressé un policier. Malgré certains contrôles musclés. D’ailleurs le fait de leur répondre verbalement m’a déjà causé énormément de tord/ Donc je pense que le mieux c’est de ne pas rentrer dans cette surenchère. Car ça ne fera rien avancer .

Il faut que des sanctions soient appliquées« 

Voilà Chich nous a tout dit sur son incarcération en Allemagne.

ZEZ
Fondateur de UrbanTrackz Taffe pour @Rapunchline, @RapGhetto, et de temps en temps @Vice et @Noisey

Related Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

50,447FansLike
3,567FollowersFollow
1,070SubscribersSubscribe
- Advertisement -spot_img

Latest Articles