L'Afrique est la cible numéro 1 du streaming musical ?
L'Afrique est la cible numéro 1 du streaming musical ?

L’Afrique est la cible numéro 1 du streaming musical ?

L’Afrique est cible numéro 1 du streaming musical ? Le streaming est la nouvelle économie dans le domaine musical de ces dernières années. Il est valorisé au point de compter pour les certifications (disques de diamant, de platine, d’or). L’écoute des titres sur les plateformes permet à des artistes d’être « playlistés » sur les radios, de sortir du lot, d’être interviewé dans les médias…

L’Afrique fait sa révolution numérique

Le continent « en forme de gun » connaît une « drôle » de révolution numérique. Bien entendu, elle passe par la généralisation du mobile. En réalité, l’Afrique s’est passé de la révolution ordinateur. YouTube connaît un véritable essor en Afrique. Au fil du temps, le continent est devenu l’un des principaux canaux d’écoute pour de nombreuses personnes. Les plateformes comme Spotify, Deezer, Apple Music s’installent peu à peu sur le continent. Un phénomène observé d’abord dans les pays anglophones puis dans les francophones.

Certains entrepreneurs font même le pari de créer leur propre plateforme comme Deedo, Boomplay, Digster … Puis ces plateformes se mènent une guerre sans merci pour avoir les catalogues d’artistes bien enracinés sur le vaste continent. Ainsi l’Afrique est la cible numéro 1 du streaming musical.

L’Afrique devient la cible numéro du streaming musical

Comme la plupart des plateformes proposent des offres gratuites, sans abonnement, et que le réseau internet est de plus en plus fiable présent dans un territoire de plus de 1 300 000 000 habitants, le continent devient une cible facile.

Donc un calcul facile s’opère à nos yeux, plus le temps passe plus le streaming sans abonnement va se multiplier en Afrique. Tandis, que des offres aux tarifs adaptés commencent à exister. Or, la plupart des artistes les plus écoutés en France ont le regard tourné vers l’Afrique : Aya Nakamura, Ninho, Gims, PNL, Booba, Damso, Niska, Dadju… Évidemment, nos artistes urbains vont voir leurs streams exploser là bas ! Un énorme marché bien plus important que l’Europe ! C’est sûr, l’Afrique est la cible numéro 1 du streaming musical !

En outre des stars comme Beyonce, s’intéressent subitement à l’Afrique. Elles sont soupçonnées d’avoir des idées derrière la tête quand on connaît le potentiel de ce futur poumon du streaming musical. Quant est-il de nos artistes ? L’attachement de certains pour leur pays d’origine ne permet pas le doute.

error: Content is protected !!