Incontestable “Porc” dans le chapitre “Balance ton Porc” (mouvement féministe), Harwey Weinstein a aussi vendu la maison Miramax, sanctuaire du cinéma indépendant, à Disney. Depuis ses premiers émois avec “Sexe, Mensonge, et Vidéo” présenté au Festival de Sundance, le cinéma indépendant américain s’est industrialisé avec le temps. Il reste cependant des irréductibles.

Ava DuVernay fait partie de ses gens là. La réalisatrice a élaboré l’excellent Selma en 2014, et Middle of Nowhere en 2012.  Elle se fera surtout connaître pour la série Scandal qui a connu un succès retentissant partout en Europe et aux Etats Unis. Elle revient avec When They See Us sur une terrible erreur judiciaire tirée d’une histoire vraie dans laquelle l’actuel Président Donald Trump a son rôle à jouer.

Le pitch dans la réalité comme dans la série, c’est l’histoire de 5 jeunes (4 noirs, et un latino) qui se baladent à Central Park. Arrivés au mauvais endroit au mauvais moment, ils sont arrêtés par les forces de Police car une femme blanche est retrouvée gisante à quelques pas de là.

Sur ces 5 jeunes il y a 4 mineurs. Ils sont emmenés au commissariat, ils sont manipulés, et violentés. Ils finissent par signer des aveux car on leur promet une libération rapide et sans encombre. Ils viennent en réalité de signer leur arrêt de mort.

Pendant ce temps, un milliardaire américain déverse des millions de dollars pour que la peine de mort soit rétablie dans l’Etat de New York en se servant de cette affaire. Ce milliardaire américain c’est Donald Trump. Les 5 jeunes vont vivre le calvaire à cause de ses aveux extorqués par la Force et sous la pression de D.Trump. Ils seront innocentés.

Maelstrom où se mêlent racisme, inégalité sociale, corruption et figure du bouc émissaire, la mini série d’Ava DuVernay met en lumière les dysfonctionnements de cette affaire. Porté par une troupe d’acteurs tout simplement fabuleux, c’est une ballade dans le monde de l’injustice.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here