Une maison hantée ? Vraiment ? Encore ? Non, la série de Netflix est beaucoup moins anodine qu’elle n’y paraît. Tout en jouant dans la suggestion, sans jamais se vautrer dans le gore, The Hauting Of The Bly Manor joue habilement avec les émotions des spectateurs. En réalité, The Hauting Of The Bly Manor est la deuxième saison d’un certain The Haunting of The Hill House que l’on doit au même Showrunner Mike Flanagan. L’homme a également conduit le “Doctor Sleep” de Stephen King, le deuxième épisode du Shining. Il est vrai que le Shining deuxième du nom n’a jamais réussi à atteindre le rang du chef d’œuvre comme le long métrage de Stanley Kubrick, mais plus qu’aucun de ses contemporains, Mike Flanagan est devenu maître dans l’art de la métaphore horrifique.

Pour la petite histoire, une jeune étudiante américaine se rend à Londres pour s’occuper de deux orphelins au Bly Manor. Très vites des évènements étranges transforment le rêve de celle qui est venue tout oublier en cauchemar.

C’est au sein de ce manoir où se mêlent les souffrances, les deuils, et les secrets que chaque protagoniste se verra enfermer dans un cercle infernal. Jouant de la répétition, de mystère qu’il résoudra au fil des épisodes, Mike Flanagan retient l’attention, il choque, il effraie et pourtant il ne montre rien. Logique aussi, car depuis la fin des années 90′, le film d’horreur délaisse le gore pour se ranger dans la suggestion (Blair Witch Project, Paranormal Activity). Le réalisateur joue aussi de belles métaphores. L’histoire pourrait exister sans ce correctif fantastique, elle ne serait que beaucoup plus psychologique. Sans spoiler, c’est comme l’histoire de ces chambres fermés à clés (les appartements des parents décédés) qui recèlent de trésors interdits et maudits. Cette boite à bijou n’est-elle pas la boite de Pandore (les initiés comprendront).

Plein de référence aussi, car chaque épisode de The Hauting of The Bly Manor est basé sur une nouvelle de Henry James. Cette série vaut le détour.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here