Imprévisible le Prince du Troll Rap ou tout simplement fou ? A l’aune d’une nouvelle ère, alors que ses deux derniers albums « Agartha » et « Xeu » ont tapé le disque de platine, Vald sort une mixtape « NI Queue Ni Tête » version 33. La cover ne laisse pas la place au hasard. Présenté comme un jeu NES (première console Nintendo sortie en 90´) avec un parti pris pixelisé, elle représente un vaisseau spatial qui « fonce » dans l’espace. Cette mixtape « surprise » qui n’a pas été annoncée par la « nouvelle Beyoncé » du Rap français  (habituée de ce genre de procédé étonnant) est présenté comme un brouillon : une mise à jour des différentes mixtape qu’il a sorti dans l’entre deux albums (« Agartha » et « Xeu »). Finalement c’est presque le cas. On retrouve effectivement quelques titres déjà sortis par V.A.L.D précédemment comme Berflam, Sombre Soirée, Foie Gras, Mana et Baby Squirt.

Mais l’anti-Eminem Français (leur seul point commun est d’être blanc et blond) cherche surtout à se faire plaisir dans un projet qui sort de la toute puissante influence de sa maison de disque.

« La maison de disque demande plus / être meilleur ce n’est pas vendre plus » Vald – Yax33

Le premier titre de son projet « Non Stop » complètement incompréhensible a cause d’un problème de reverse ou de pitch volontaire est à ce titre révélateur. Vald avec sa mixtape « Ni queue Ni tête » s’en fout (un peu comme d’habitude) mais cette fois ci il se fait plaisir. Ce n’est pas un hasard si il invite ses meilleurs potes sur son projet entre Sirius et Suikon Blaz AD. Avec ses deux derniers projets « Agartha » et « Xeu », celui qui avait en créé le malaise en 2013 avec le titre “Autiste”, et qui il y à peine quelques temps avait également suscité un autre malaise avec son clip “Selfie” classé X, a décodé les codes de la musique.

A chaque période qui oscille entre 6 mois et un an, le marché musical a ses propres codes. Les décoder permet d’enchaîner les disques de platine sans problème. Et bien que Vald a réussi à rester lui même dans ses deux derniers albums. Et même s’il est toujours aussi libre qu’à ses débuts, il se permet beaucoup moins  de chose. Le titre “Deviens Génial” tourné façon VHS est un exemple de créativité. Mais peut-on comparer “VHS” et “Non Stop”, non ils n’appartiennent pas à la même galaxie.

Pour finir, il faut dire que “NQNT 33” ravira les fans de Vald. Ceux qui savent que le rappeur se fout de son public et des journalistes en parodiant les égotrips avec un phrasé exceptionnelle d’humour. Sérieux Vald ou pas ? Ben écoute …

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here