Il y a des rappeurs qui réussissent du jour au lendemain. Une cité dangereuse, quelques potes aguerris, une bonne intrumental trap qui respire le Gucci Mane, un clip réalisé à l’arrache avec une Go Pro et nous voilà avec un million de vues et la célébrité qui va avec. Pour Fianso, le chemin a été plus périlleux. Chez les insiders, le rappeur est respecté de tous depuis ses premiers jets et surtout ses albums “Blacklist”. Doté d’un sens lyrical hors pair, le rappeur peinait à ses débuts à se faire connaître du grand public, et c’est n’est pas par manque de volonté. Freestyle, titres, albums, clips, entraide, il a été de toutes les guerres. Et tout le monde se rappelle de la boule de nerf charismatique qu’il a été à ses débuts.

Selon des informations qui nous sont parvenues c’est le patron de Daymolition qui a eu l’idée de lancer Fianso avec la série de freestyle #Jesuispasséchezso. Avec ses talents de freestyler hors pair, sa capacité à rassembler, le tout épaulé par certains featuring de grande classe comme ce “93 Empire” avec Kalash Criminel, le plan ne pouvait que fonctionner. En l’espace de quelques épisodes, “les regards ont changé” sur Sofiane. Il a dévoilé son album #JesuispasséchezSo, puis “Bandit Saleté” certifié platine, et enfin le “Affranchis” qui verra naître son label éponyme. En tant que producteur, il lance deux perles rares Soolking et Heuss L’Enfoiré disque d’or dès leur premier album, il réunit tout le 93 dans un album qu’il produit lui même tandis que “les rappeurs se battent pour des histoires de trône” et donne une chance unique à quelques beatmakers qui tournent énormément aujourd’hui (Zeg P et Diaz).

Chose encore plus remarquable. Les portes du 7ème art reste souvent fermer à la jeunesse des quartiers. Kery James qui a frappé à toutes les portes avant de trouver un producteur pour son film “Banlieusard” en sait malheureusement quelque chose. Il trouvera la salut chez Netflix. Fianso commence sa carrière d’acteur au théâtre dans un concept réunissant interprétation et live à la Radio dans la pièce Gatsby le Magnifique. Il finira par jouer un rôle majeur dans la création originale de Canal + “Les Sauvages” aux côtés de Roshdy Zem. On ne lui a pas fait de cadeau. Son jeu d’acteur dans “Les Sauvages” bien éloignés de l’homme qu’il a toujours été est à la hauteur de cette série qui restera l’une des productions les plus originales et les plus courageuses que la chaîne cryptée n’ait jamais diffusée.

Puis c’est l’incident comme souvent à ce niveau. Le site Jacquie et Michel diffuse une sextape du rappeur. Le Rap Game est intransigeant en matière de buzz. La plupart des sites spécialisés reprennent l’information sans broncher comme les sites people oubliant que l’homme engagé dans des causes humanitaires fait partie de ceux qui ont remonté le niveau d’un hip hop enterré dans les clashs en tous genres. Puis c’est son clash avec Booba qui réapparaît. Dans plusieurs interview, Sofiane a déclaré qu’il n’appréciait pas le côté bling bling et arrogant de certains rappeurs. Le rappeur du 93 ne cite aucun nom mais le DUC omnipotent sur les réseaux sociaux et Lacrim se sentent viser. Ce n’est pas le genre de Fianso de clasher à tout va…

Le public attend une réaction. Il dévoile l’épisode 12 de #JesuispasséchezSo comme si il lui fallait reprendre le micro pour se défendre. Il finit sur cette sentence magique qui n’est pas sans rappeler le dernier freestyle d‘Eminem dans la finale du film 8 Miles : “Maintenant que tout le monde a vu mon cul, faut que je leur montre mon oseille”. Puis dans une courte vidéo dévoilé sur les réseaux sociaux, il fait savoir que dans son douzième épisode il ne visait personne pas même Booba ni Lacrim… Beaucoup de bruit pour rien.

Sofiane vient d’annoncer sur les réseaux sociaux qu’il allait dévoiler le titre “Training Day” demain à 16 H. Un titre éponyme d’un film mythique avec Denzel Washington et d’une bande originale non moins mythique avec le fameux “W.O.L.W.E.S” du groupe MOP. Sans doute, le public amnésique a déjà oublié ce que Sofiane a réalisé pour le Rap français en remontant le niveau dans la qualité. Espérons qu’il ne s’enterre pas dans ces histoires de clash et de sextape, le Rap français vaut mieux que ça. C’est la première fois que Fianso rencontre une difficulté réelle depuis #JesuispasséchezSo. Rendez vous demain à 16 h pour un premier aperçu.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here