Pas de petit beat de reggeaton en boucle, pas encore d’autotune, ou d’égotrip insolent. Les ingrédients du tube de l’été ne sont manifestement pas là.

Pourtant, à Paris et ailleurs, le Camion Bazar est une institution dans le monde de la fête. Le collectif emmené par le grand Romain Play tourne autour de Bobigny, du 824, dans des soirées qui n’ont malheureusement plus rien de clandestine. La patte du Camion Bazar c’est surtout un état d’esprit en contradiction totale avec l’industrialisation de la musique. On ne cherche pas à faire de fric ici.

Les Sets du Camion sont cependant assez impressionnants. Car Romain Play et les siens naviguent entre les genres musicaux osant quelques fois des remix expérimentaux sur des samples qui n’ont rien à faire là. Et quand l’envie lui prend, le DJ délaisse ses platines pour finir son set avec de véritables instruments de musique.

Pendant ce temps là, certains DJ “spotify” lance une playlist en soirée avec le TOP BillBoard 100 puis vont s’installer à une table embouteillée comme jamais avec quelques bimbos attirées par les effluves d’alcool.

C’est une mentalité, un asservissement à la musique, un état d’esprit que ce collectif tente de retranscrire au jour le jour. Une façon de faire exister une note un peu différente dans la grande symphonie des sons qui se ressemblent. Leur EP d’été “Remix Trip Vol 1” vient de sortir pour une saison qui risque d’être confinée.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here