La carrière politique de Booba !
La carrière politique de Booba !

La carrière politique de Booba !

La carrière politique de Booba se résume à son franc parler ! L’engagement n’est pas toujours moralisateur. Lorsque les Pussy Riot envahissent une Église, il y a tout juste une prise de conscience collective. Personne n’essaie de donner des bonnes leçons de morale à la collectivité. Comme Booba le précisera dans son titre « Mona Lisa » : « Pas de sang, pas de révolution« . Peut être que B2O a fait bouger les lignes plus qu’un rappeur ouvertement conscient.

Lunatic : Les origines

Le concept du groupe Lunatic sort de l’esprit d’un certain Jean Pierre Seck. Le vétéran, fondateur de 45 scientific, nous a par ailleurs lâché sa playlist avec ses titres préférés au détour d’un café à Bastille. Le principe est simple. Dans les morceaux du groupe composé de Booba alors rookie et Ali, les deux protagonistes se partagent les rôles. Si Ali plus conscient et moralisateur apporte la bonne parole, B2O est complètement inconscient, et affiche son agressivité verbale et son impertinence sans complexe. Ce n’est pas un hasard si dans son dernier album en date, Ali alors signé chez Musicast s’exclamera « Que la paix soit sur vous » tandis que Booba s’installe sur le « Trône » avec « Ultra« . Le titre « Pas le temps pour les regrets » est à ce titre plutôt révélateur :

Lunatic : Booba déjà dans la politique

Cependant, si B2O est loin d’être un rappeur conscient et moralisateur, il n’en reste pas moins très engagé sur le plan politique. Dans le premier album de Lunatic toujours « Mauvais Oeil », le titre « si tu kiffes » comporte une punchline ultra polémique :

«Textes au zetla, j’aime voir des CRS morts, dégoûté quand mes ennemis restent là»

Lunatic – « Si tu kiffes pas »

Cette punchline lui vaudra d’être radié de l’antenne de Skyrock. Une embrouille entre la première radio rap de France, et le Duc, qui s’est perpétuée jusqu’à aujourd’hui. A cette époque, les tensions entre les quartiers et la Police sont vives. Dans son titre « Hardcore« , Kery James revient sur le sujet comme le Ministère Amer avec le très polémique « Sacrifice de Poulet« . Dès ses débuts, le rap et la Police ne font pas bon ménage.

Une tradition toujours vive ses titres

Sans entrer dans des story telling engagés comme Kery James ou Médine, le rappeur laisse échapper quelques fois des opinions. Dans « Destinée » extrait de « Temps Mort« , son premier opus, il laisse entendre que : « Je suis d’humeur palestinienne« . Une dizaine d’années plus tard, tandis qu’il est attaqué par Tarek Ramadan et Saïd Tagmahoui pour son silence sur la question palestinienne, il répond dans « 3G » : « Je suis d’humeur palestinienne bien avant toi depuis Destinée« . Dans le morceau, il explique aussi « Je ne souhaite la mort d’aucun enfant« .

L’affaire Adama Traoré

En France l’affaire Adama Traoré a pourri les rapports entre la Police et les quartiers depuis au moins 5 ans. La soeur de Adama Traoré, Assa Traoré, figure d’un mouvement de résistance naissant en France, n’a jamais abandonné le combat pour son frère disparu dans des circonstances encore inconnues. D’expertises en contre expertises, personne pour le moment n’est d’accord sur le fait de savoir qui a tué Adama. Mais en politisant l’affaire, Assa Traoré met l’État français au pied du mur. Si la France reconnaît sa faute dans l’affaire Traoré, cela signifie qu’un racisme institutionnel au moins « très segmenté » est présent dans le pays. Et Booba devient prophétique dans le titre « PGP » lorsqu’il s’exclame : « Le flic tueur d’Adama Traoré s’ra acquitté« . Mais sur cette affaire, le rappeur ne s’est pas contenté de punchliner.

Booba est de tous les combats politques

En 2019 il publie un long message sur instagram à l’attention du clan Traoré : « Merci pour votre soutien, votre force. Cette victoire nous l’avons eux ensemble. Le procès nous allons l’exiger ensemble 👊🏾 Le combat continue pour tous les Adama Traoré Un scandale d’Etat qui entoure les circonstances de la mort de son petit frère Adama Traoré. La Vérité nous la connaissons depuis le début. Ce sont les gendarmes qui ont tué Adama Traoré en l’asphyxiant par une clé d’étranglement. Aujourd’hui les plus grands médecins de France viennent de rendre une expertise définitive. Elle met en cause les gendarmes. @laveritepouradama »

Au moment de l’éclosion du mouvement BlackLiveMatter, et de la mort tragique de George Floyd, le rappeur consacre un titre entier et une cover au martyre des années Trump. Le titre « Dolce Vita » est loin d’être conscient mais il porte en germe un appel à la réflexion.

Booba dernier rempart ?!

En 1989, deux filles voilées se présentent dans une école de la République. L’affaire sera porté jusqu’au Conseil D’État. Les sages garants de la justice administrative feront un voeux pieux dans la cadre de l’affaire Kherouaa en tentant de laisser le choix (de faire rentrer ou non ces femmes à l’école) au chef d’établissement.

Une décision sage car un cas par cas en fonction des forces en présence aurait pu éviter l’hystérie collective. Après plusieurs dizaines d’années, le voile est devenu le principal sujet de tension entre musulmans et laïcs. Pour certains il est devenu le symbole de la domination « islamique ». Pour comprendre, la relativité de ce débat, il suffit de se rendre dans un pays étranger en Europe. En Hollande (pays pas réputé pour être socialiste) ou en Suède, il n’y aucune crispation à ce sujet. Le débat est franco français. Donc à plusieurs reprises, lorsque des images de femmes voilées humiliées « gratuitement » tombent sur les réseaux, Booba est l’un des premiers à dégaîner.

Booba et Julien Odoul

Plus humiliant, Julien Odoul devient un héros national invité sur tous les plateaux de télévision. Dans l’esprit de beaucoup, tout devient confus. Pour s’attirer les faveurs du pouvoir, « faut il se placer en opposition non pas à l’islamisme mais à la religion musulmane ? « . Emmanuel Macron même s’il n’a pas que des fans dans le pays a pour le moment tenté de garder la tête froide à ce sujet, et à ne pas profiter du populisme ambiant contrairement à certain de ses sbires.

Le rappeur très « efficace » sur les réseau poste en 2019 au moment de l’affaire une vidéo de Julien Odoul lorsqu’il a été pris à parti par un homme dans un restaurant en charmante compagnie. Il légende le post : On peut plus boire sa binouze tranquille dans c’pays! Voile-i voilou c’était tout! ». Il rappelle aussi à Julien Odoul que 4 ans avant l’affaire il avait tweet au sujet de Booba : « La plume de Céline, l’énergie d’Aragon. Toujours une longueur d’avance. Dans le futur« . Un éloge auquel le DUC avait répondu par « Parlons peu Fuck You« .

Booba : son combat contre le Corona !

Le corona virus, véritable tragédie sanitaire est aussi un drame économique. Si la classe moyenne a déjà du mal à résister à la pandémie, le rappeur remarque que nous ne sommes pas tous égaux face à la maladie. Déjà en termes de logement, le Corona Virus laissent transparaître les inégalités lorsque des familles entières et mal logées doivent supporter le confinement dans des pièces étriquées. En Seine Saint Denis, le virus fait des ravages. Alors Booba assagi met les clashs de côté et tente de sensibiliser ses fans avec l’émission « Corona Time« . Il donne aussi la parole aux médecins de Seine Saint Denis et tente de convertir la jeunesse à la raison.

Booba a toujours été actif et engagé. Cependant ce n’était ni son rôle au départ ni son rôle à l’arrivée. L’engagement politique de B2O dans une société qui perd la raison est surtout la preuve de la faillite morale de la gauche française. Si le dernier rempart contre les racismes est Booba, tout puissant qu’il soit, alors la Gauche ne représente plus rien.

error: Content is protected !!