Selon Young Thug, les rappeurs français sont « fragiles » !

Quoi de mieux pour commencer l’année que de ruiner sa réputation. Invité dans un show radio, Young Thug a voulu parler « street crédibilité » avec l’assistance. Il a d’abord commencé à louer les rappeurs haïtiens qui selon lui sont les plus crédibles dans le milieu du Rap. Puis, il s’en est pris aux rappeurs français et britanniques les considérant comme trop « fragiles« . Young Thug s’est exprimé en en ces termes : C’est pas comme ces mecs de Londres ou Paris. Les gars vivaient probablement dans des manoirs ou des hôtels, Vous n’avez rien fait de chaud dans la rue … »

Si l’on regarde le paysage rap actuel, on se rend compte que beaucoup de rappeurs ont eu des démêles avec la justice. Faire du passage en prison, ou de la vie de gangster, un présupposé indispensable avant de devenir rappeurs est déjà très idiot. Mais pour ne citer que Lacrim, Mister You ou encore Booba, la plupart des rappeurs français ne sortent ni d’un manoir ni d’un hôtel de luxe. Plus qu’un clash c’est surtout la non connaissance par Young Thug du rap européen qui a frappé la plupart des internautes.

En Grande Bretagne, le rappeur Dutchavelli qui a en ce moment même d’énormes démêlées avec la justice pour une affaire de mœurs a aussi écrit son titre « Dark Moment » pour les moments difficiles qu’il avait passé en prison. Incarcéré, il a perdu un ami sans même pouvoir le voir. Young Thug prouve surtout qu’il ne connaît absolument rien au rap hexagonal et britannique.

Attaqué, et esseulé, le rappeur a tenté de se racheter en lâchant une autre vidéo. Et là c’est ses relents de racisme qui remontent. Young Thug précise qu’il parle en réalité des « rappeurs blancs issus » de la classe moyenne. Comme dirait le site Rapunchline, « il s’excuse de la pire des manières« .

Les rappeurs hexagonales n’ont pas tardé à réagir. C’est Kaaris tout d’abord qui recadre le rappeur américain avec beaucoup d’humour sur Twitter. Si vous trouvez que Kaaris a été caricaturale, c’est juste de l’humour. Cette affaire montre aussi que les américains fondateur du mouvement hip hop sont aussi ceux qui se regardent le plus le nombril. Car loin d’une affaire innocente, l’affaire Young Thug prouve qu’en termes de rap, l’Amérique ne s’intéresse qu’à elle même. Et les envolées lyriques de Young Thug avec tout le respect que l’on doit à cette artistes ressemble de près ou de loin aux analyses géopolitiques de D.Trump concernant la vielle Europe.

La terre n’est pas le centre de l’univers, et malheureusement les USA non plus.

ZEZ
Fondateur de UrbanTrackz Taffe pour @Rapunchline, @RapGhetto, et de temps en temps @Vice et @Noisey

Related Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

25,969FansLike
706SubscribersSubscribe
- Advertisement -

Latest Articles

error: Content is protected !!