13.8 C
Munich

Aya Nakamura et Ayra Starr sont “Hypé” ! (Que tu le veuilles ou non)

Must read

ZEZ
ZEZ
C.E.O HELL SINKY, author, journalist, documentary

Aya Nakamura représentera la France lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Paris. Symbole de réussite, mais aussi symbole du désamour de la France pour les quartiers depuis ses débuts, la chanteuse est victime des attaques racistes de l’extrême droite depuis qu’elle a enfilé l’habit de la Marianne noire dont la France ne veut pas. Dans ce désordre où les journaux d’information répondent aux sondages d’une France qui place le Rassemblement National en tête des sondages pour les élections européennes, Aya continue de jouer avec les étoiles. La chanteuse, qualifiée de “Madonna des quartiers” par un chroniqueur, et dont le nom a été écorché lors d’une cérémonie officielle, est la star française qui marche le mieux à l’étranger, c’est très officiel.

Si Médine voulait “commander Marine en pinata pour le birthday de sa nina“, la chanteuse se paie la France identitaire en affichant un featuring avec Ayra Starr. La star nigériane, qui affiche des millions d’auditeurs comme Aya, passera sans doute inaperçue dans une France qui préfère sacraliser Napoléon ou Raymond Barrès au lieu de se regarder dans une glace. Le remix de “Hypé” de Aya Nakamura et Ayra Starr décolle avec plus de 2,5 millions de vues quelques jours après sa sortie. C’est la meilleure réponse d’une artiste devant l’évidence d’un pays fracturé par un racisme réel et renié.

Aya Nakamura et Ayra Starr sont “Hypé” ! (Que tu le veuilles ou non)

C’est un titre totalement reggaeton dont la production instrumentale est l’œuvre de Josh et Chef Bandit. Le nom de Josh doit vous dire quelque chose. Le beatmaker français est à l’origine du plus gros hit de Dosseh, “Habituée“. Le single, sorti avant l’album “Vidalo$$a“, n’est absolument pas représentatif du reste du projet, mais cependant il a lancé le projet du rappeur de SPKTQLR. Il a également composé le titre “Notif” de Shay et “Chop” de Fresh. Autant dire que c’est un hitmaker. La composition reggaeton et mouvante est le théâtre idéal pour les deux chanteuses qui offrent un spectacle musical et visuel sensationnel.

Dans un décor de rêve mis en œuvre par Paul Esteves et Julien Allard, les deux artistes sortent le grand jeu. C’est un clip à gros budget qui insiste aussi sur la sensualité des deux artistes. Le clip transporte, et fait rêver.

C’est peut-être le secret qui hisse Aya Nakamura au premier rang. Sans tricher sur ses origines sociales, ni ses formes par ailleurs, elle décroche le disque de diamant en France et plusieurs certifications à l’étranger, et devient le modèle d’une génération de femmes qui n’ont pas l’habitude d’être associées au succès et au glamour.

- Advertisement -spot_img

More articles

- Advertisement -spot_img

Latest article

You cannot copy content of this page