« Home Before Dark » : Se laisser aller à croire !

« Home before dark » est une série Apple +. Avec « See« , « Défendre Jacob » et « Tehran » notamment, la pomme commence à se faire une place en termes de séries derrière le grand mastodonte HBO qui capitalise toujours les plus grosses séries qualitatives. Alors « Home before dark » ? Cette série raconte l’histoire d’une jeune journaliste d’investigation de neuf ans qui déterre une vieille histoire dans le village natal de son père et qui tente de résoudre l’affaire. L’histoire racontée par la série est inspirée de l’histoire vraie de Hilde Lysiak qui commence le journalisme avant d’entrer au collège. Mais la série est résolument imaginaire.

C’est là que se pose toute la question. Car les scénaristes de la série ont fait preuve de beaucoup d’imagination, et ont pris quelques libertés avec la réalité, pour raconter les aventures de journaliste d’investigation de Hilde. Le résultat plutôt réussi ne vient pas cependant contrecarrer le sentiment conté de fée ou carrément Walt Disney que l’on peut ressentir.

Après tout, la série a connu ses lettres de noblesse avec les séries ultra réalistes, étudiés et documentés d’un certain David Simmon (Treme, The Wire, The Deuce) donc si vous aimez la réalité, et le côté décalé « Home before dark » vous fera frémir d’ennui. Mais par les temps qui courent, corona et dépression obligent, vous aurez peut être envie de vous évader un moment dans l’imaginaire d’une petite fille qui croie toujours en la justice, l’égalité, et aux héros. Un petit pincement au cœur vous repenserez à votre enfance quand vous rêviez d’être pompier. Tout cela est fini, votre gosse écoute Booba, et veut devenir gangster. Mais en dix épisodes vous aurez le temps de l’oublier.

error: Content is protected !!