L’année 2020 est charnière pour Kaaris ! Le rappeur de Sevran commence par être ostracisé à Sevran avec le poids immense de ennemi intime Booba avant de renaître dans un “2.7.0” qui lui ressemble beaucoup. L’album “2.7.0” est un concentré de Kaaris minimaliste, impertinent, et très “NRV“. L’histoire de l’année 2020 de Kaaris.

“Sevran Empire” : Un projet avorté qui fait mal !

Quelques fois le Rap Game rattrape le Rap. Avec la percée de Da Uzi, Maes, Dabs, Imen ES, Benab, le 13 Block sans oublier les autres, Sevran est devenu la capitale du Rap français. A l’instar du 93 Empire de Sofiane, Da Uzi et son entourage veulent réunir tout Sevran dans un projet. Avant même l’enregistrement du premier son, on fait savoir à Kaaris qu’il ne fera pas partie de l’aventure. Seul Kalash Criminel défend Kaaris ouvertement. La plupart des autres rappeurs de Sevran (Zed du 13 Block ou Maes) sont très proches du Duc de Boulogne. Et ce n’est pas un hasard.

Certes lorsqu’il lance la Trap Music en France avec Therapy Music, en reprenant un genre popularisé par Gucci Mane et Migos, Kaaris amène la lumière sur la ville. Mais des rappeurs comme Maes qui a réalisé deux featuring avec Booba (“Madrina“, “Blanche“), ou les membres du 13 Block (avant même “Jauné“) n’ont pas bénéficié de l’appui direct de Kaaris.

Da Uzi avait confessé à demi mots dans une Interview que Kaaris avait bien ramené “la lumière à Sevran“. Mais même si “Or Noir” est un classique pour beaucoup et qu’il a fait bouger les lignes dans le 93, il est indéniable que tous ces artistes sevranais doivent leur réussite surtout à eux mêmes. C’était peut être l’erreur de Kaaris, car certes c’est une figure tutélaire dans la ville, mais il n’a pas pris les jeunes sous son aile par exemple en créant en label.

Et en parlant à un manager très connu à Sevran, on a appris que la ville a toujours été divisé en clans. Sevran c’est une ville pas une nation ou un pays. A l’intérieur de cette ville comme des autres à l’instar de Marseille, il y a des amitiés qui se sont faites et des inimités. Pour reprendre une expression chère aux fondateurs de NTM dans “Affirmative Action Remix” : “Pas de Don Corleone dans mon quartier mec“.

Oui, ni Kaaris ni aucun rappeur ne peut revendiquer le statut de Boss à Sevran. La richesse artistique de la ville c’est qu’elle a vu naître une dizaine d’artistes de haut niveau dans un climat délétère. Avant le Rap, les journalistes des chaines traditionnels avaient transformé quelques fois cette ville du 93 en “repère de l’insécurité et de l’islamisme”. Son Maire par ailleurs se battait pour sa réputation.

Sevran doit surtout beaucoup au Rap avant de devoir quelque chose à quelqu’un. Et Kaaris, beaucoup plus mature qu’à ses débuts l’a bien compris. Au moment de l’affaire de la compilation, il évite vraiment d’entrer en conflit. Il veut répondre par le Rap.

“2.7.0” fera ce que “Or Noir Part 3” n’a pas réussi à faire

Attention, “Or Noir Part 3“, suite logique du classique de K2A, “Or Noir” n’a pas été un échec commercial. L’album a décroché un disque d’or. En revanche, l’opus devait marquer l’entrée de Kaaris au Panthéon du Rap Français. Qualitativement, l’opus qui alterne entre les titres très gangsta rap du rappeur comme “Cigarette” et les titres plus mélodieux comme “Gun Salute” est plutôt réussi. Depuis son album “Le Bruit de Mon Âme“, Kaaris alterne dans ses opus entre des titres très “NRV” et des titres plus club ou plus chanson urbaine. L’album sorti en 2019 est de qualité. En revanche, la promotion du disque est complètement parasitée par l’affaire de l’octogone. Kaaris finit même son morceau sur un titre éponyme.

Les amateurs de Rap disent souvent que les clashs font du bien à la promotion. En réalité tout dépend, car à l’origine pour la sortie de son album événement “Or Noir Part 3“, K2A n’a pas besoin de ce clash. De plus, la beef avec Booba prend des proportions inégalées. Même avec son rival historique Rohff, Booba n’est pas allé aussi loin. Les deux hommes en viennent aux mains à Orly, ils passent un mois en prison, et un jour de Noël 2018, le D.U.C propose un octogone à son alterégo. Dans le vacarme des hommes, la musique perd son sens. La sortie de “Or Noir Part 3” est camouflée par cette histoire de clash qui n’en finit pas.

Finalement avec “2.7.0“, le public s’intéresse à la musique de Kaaris plus qu’à son personnage. La musique reprend ses droits.

2.7.0 : Un album qui tombe au bon moment

Il faut aussi replacer les choses dans leur contexte. Lorsque “Or Noir Part 3” sort dans les bacs, le phénomène Trap est sur la voie de l’épuisement mis à mal par les nouveaux genres comme la Cloud de PNL. Mais plusieurs rappeurs popularisent la Drill, une Trap minimaliste et ouvertement gangsta rap, en provenance directe de la culture de Gang à Chicago. Ce sont des rappeurs comme Chief Keef ou Lil Durk qui sont selon certains les plus gros vecteurs de ce genre. Par ailleurs, Ixzo le rappeur sevranais a été l’un des premiers à revendiquer son héritage Drill sur un titre comme “Molly“. Le 7Binks de Koba LaD, et toute la jeune garde fait vibrer la Drill. Freeze Corleone dont l’album “La Menace Fantôme” doit bientôt sortir est lui un fada de ce genre.

A ce moment là, Kaaris dévoile deux clips coups sur coups, “NRV” et “Goulag“. Ils explosent alors le compteur de vues sur YouTube. C’est la première fois surtout depuis “Or Noir” premier du nom qu’il y a un véritable phénomène autour de lui sur les réseaux. Oui avec “Or Noir”, Kaaris qui partait de zéro ou plutôt de son classique “Zoo”, il bénéficiait de l’effet de surprise. Les chiffres de Kaaris semble indiquer qu’il y a vraiment une véritable renaissance.

Derrière ce succès, il y a aussi sa rencontre avec Black Anouar, réalisateur de “Or Noir La Série“, et également dans l’entourage du rappeur Bosh. Car tous ces clips depuis l’enclenchement du phénomène “2.7.0” ont été réalisé par le réalisateur. Et Anouar, très proche du ADM Core de Bosh, aurait aussi peut être arrangé ce featuring entre les deux hommes. Car le feat entre Bosh et Kaaris fait exploser la twittosphère. Kaaris dira de ce featuring que le “mot sale est trop propre pour lui” avec son verbe tranchant qu’on connaît bien.

L’album est sorti vendredi dernier. On attend les premiers chiffres en Midweek. Mais dans le titre final de son album “Réussite“, le rappeur dévoile sa version du clash avec Booba. Le Duc lui répond moins de 3 heures après la sortie de l’album.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here