24.1 C
Munich

SCH dévoile le premier extrait de “Gulio” ! 

Must read

ZEZ
ZEZ
C.E.O HELL SINKY, author, journalist, documentary

SCH a véritablement imposé un style. Depuis ses débuts avec “A7”, l’artiste marseillais s’appuie sur des visuels en totale adéquation avec son storytelling. Sa première tentative avec “Gomorra”, extrait de la mixtape “A7”, a imposé son style. Depuis, le rappeur est devenu le spécialiste des albums scénarios en France. Avec “JVLIVS” et son deuxième volet, l’artiste a fait de l’art visuel une nouvelle branche du rap français.

SCH revient avec le prequel de JVLIVS : Guilo !

Les albums scénarios ne datent pas d’hier. Dans ce registre, Ghostface Killah est un précurseur avec les deux premiers volets de “Twelve Reasons to Die”, et surtout avec “36 Seasons” qui raconte l’histoire d’un homme libéré de prison découvrant toutes les trahisons qu’il a subies en sortant. En France, Nekfeu a aussi dévoilé “Les Étoiles Vagabondes” au cinéma il y a quelques années.

Mais “JVLIVS” de SCH a fait école, puisque de nombreux rappeurs suivent aujourd’hui le même processus. Par exemple, ZKR a dévoilé un court métrage pour défendre son projet “Mode opératoire, vol 1”. Moubarak, l’artiste marseillais, a également dévoilé un album scénario récemment. Kofs a réalisé une web-série en quatre parties, mais ses liens avec le cinéma, notamment avec le film “Chouf”, précèdent les “JVLIVS” de SCH.

Dans quelques semaines, l’artiste marseillais dévoilera le prequel de “JVLIVS” avec “Guilo”.

SCH dévoile le premier extrait de “Gulio” !

La composition instrumentale du morceau a été signée par BBP. Le beatmaker appartient au label QLF de PNL. Autant dire qu’il a composé de nombreux titres pour les “Deux Frères” du rap français, notamment “Naha”, “Onizuka” et plus récemment “Zoulou Tchaing”. Par ailleurs, il est à l’origine du titre “N.J Respect R” de Damso. La composition est calibrée pour un morceau de SCH. Avec ses samples, elle est majestueuse et magistrale.

Le rappeur lance un égotrip virulent. SCH est très à l’aise dans ce genre d’exercice avec quelques punchlines corrosives comme : “Ancien pauvre en zone pavillonnaire de millionnaires, tout est mauve J’me suis pas mis au vert sans t’voir mourir, un mec qui bande, ça pense plus”.

Le clip, à l’image du titre et de la composition instrumentale, est totalement magistral. SCH évolue dans un décor de luxe qui contraste avec l’univers thug que le rappeur incarne aussi. Il se place entre le luxe et le crime. C’est sans doute ce contraste qu’a voulu imposer Zaven, le metteur en scène du visuel. Le réalisateur a récemment mis en scène deux clips du rappeur TH : “ADN” et “OVNI”.

- Advertisement -spot_img

More articles

- Advertisement -spot_img

Latest article

You cannot copy content of this page