Depuis quelques années maintenant, les frontières du rap s’effacent pour donner forme à des collaborations inédites. En effet, à l’image du récent clip « Billet » de Capo Plaza et Ninho, les collaborations entre rappeurs français et transalpins sont désormais de plus en plus fréquentes.

Un clip efficace tourné à Paris, une ambiance très street avec des plans dans une machine à laver, puis dans la rue en bas des blocs ou encore dans une épicerie. Dans les textes, de nombreuses références à la haute couture italienne comme Dolce Gabanna, Valentino. Le rappeur parisien Ninho arbore notamment une veste Gucci dans la vidéo. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que les deux rappeurs tournent un clip ensemble car on les voyait déjà dans le morceau « Fendi » (encore une marque italienne) de Ninho en 2018.

De Salerno à Paris, souterraine économie”

On peut entendre dans le refrain et de la part des deux MC, « De Salerno à Paris » représentant les lieux géographiques d’où proviennent les deux rappeurs. Un message clair qui fait penser à une connexion type crime organisée mais dirigée cette fois ci dans le rap game pour cuisiner le meilleur son.

Un cocktail explosif d’une instru trap avec de grosses basses est installée avec des refrains autotunés pour la mélodie. Ces refrains sont entrecoupés de couplets incisifs sans modifications de voix pour donner un effet plus cru, plus organique afin d’avoir un maximum de punch sur le morceau.

De la rue à la Fashion Week

L’été dernier, c’était le rappeur du 9-3 Sofiane qui avait réalisé un morceau avec le rappeur génois Tedua pour le morceau « Fashion Week ». Là aussi, un clip coup de poing avec une Lamborghini à fond sur la route et des équipes de mecs postés en bas des bars d’immeubles.


« C’est la guérilla nerveux comme Gattuso »

Sofiane apprécie le football, on le voit vêtu du maillot national de l’Algérie, représentant ainsi ses origines. Il fait un hommage à un footballeur italien en disant « nerveux comme Gattuso » ancien joueur du Milan AC connu pour son caractère bien trempé.

Là encore, un refrain made in Italy pour apporter une mélodie entre des couplets où les rappeurs kickent sévères. Fianeso fait de nombreuses références à la péninsule dans tout son couplet. Dans une de ses punchlines, il dit : « mon compte chargé comme les caisses du Vatican », une comparaison au haut lieu de l’Eglise catholique, ruisselant d’argent et de pouvoir.

Dans la fin de son couplet, Fianeso fait référence à un ponte de la pègre italienne nommé Savaltore Riina. Il parle également de la Cosa Nostra, la mafia sicilienne légendaire popularisé au cinéma dans « Le parrain » et dans de nombreux films de gangsters.

300 kilos de Mary Jane dans un Mercedes-Benz

Celui qui avait lancé cette mode des featurings entre les deux pays n’était personne d’autre que le marseillais SCH avec l’italien Sfera Ebbasta dans “Cartine Cartier.

Le clip était sorti début août 2016, un titre évoquant les marques de luxe appelé « Cartine Cartier ». Un clip montrant les sacs de grandes marques de vêtements, une belle voiture et de jolies filles, tout ça réunit dans la capitale de la mode italienne : Milan.

“Penses à moi comme si j’étais jamais partis du quartier”

Le MC marseillais avait déjà tourné « Gomorra » en 2015 dans la cité de la Scampia, près de Naples. Un autre groupe avait tourné un clip au même endroit, la même année : PNL !

En effet, les frèrots du 91 avaient tournés à l’époque « Le Monde ou rien », fer de lance de leur succès retentissant.

Ce n’est pas un hasard si les rappeurs français font de plus en plus de projets avec les Mc’s de l’autre côté des Alpes.

D’une part par la fascination de l’univers criminelle italien avec les mafias siciliennes (Cosa Nostra) et napolitaines (Camorra). Un monde parallèle mis dans les films de mafieux ou plus récemment dans la série Gomorra.

Une deuxième raison de ce rapprochement est la « classe à l’italienne » avec leurs marques de haute couture et leurs voitures de sport. Des signes de réussite sociale que seules les plus riches peuvent se permettre, alimentant un côté Bling-Bling si relié à l’image de la plupart des rappeurs.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here