Jok’Air est un des artistes les plus atypiques sur la scène urbaine Française. Rappeur et chanteur au-dessus de la moyenne, il est salué par la critique, et sollicité par ces confère mais peine à franchir le cap commercialement.
Jok’Air l’éternel espoir?

Melvin Félix Aka alias Jok’Air est né dans le XIXe arrondissement de Paris le 23 septembre 1991. Bercé dès son jeune âge par la musique qu’il entend chez lui, il commence à rapper dès ces 14 ans avec ces amis proches du quartier ( il grandit dans le 13e).

Mais c’est en 2007 que produit et managé par Davidson ( le frère de ce dernier) que le groupe se forme officiellement en tant que “la MZ”. Acronyme de “mafia zeutré” une référence à leur arrondissement.

Le groupe sort 3 E.P et 2 albums entre le début en 2008 et 2015, obtenant un disque d’or sur le dernier projet “la Dictature” grâce à des titres tels que “Les Princes” featuring Nekfeu.

Malheureusement le groupe se sépare prématurément fin 2016 et c’est logiquement qu’il décida de se lancer en solo. Big Daddy Joke bénéficie de la notoriété montante de son ex groupe. Personnage atypique , il a un univers éclectique et feutrés, il peut manié des vibes rnb aux mélodies entraînantes plus grands publics et faire d’autres morceaux plus urbain , comme le fait avec brio dans son propre style Maitre Gims.

Début 2017 la machine se met en marche avec une stratégie intensive, il envoie 3 projets éparpillés en quelques mois, le 24 février 2017 “Big Daddy Jok” et le 16 juin 2017 “Je suis Big DaddyDy”

Il signe sur le label Play Two de TF1 ( Gims, Grégoire, MC Solaar) et le 25 mai 2018 il sort John Rambo, un album qui marque une évolution musicale avec le titre “TSN” dont le clip a été réalisé par Kevin Still qui revient sur le malaise des Afro-français. Mais malgré un budget promotionnel important de bonnes critiques l’album peine à être disqué d’or.

En 2019, Jok’Air continue son chemin, il sort l’album “Jok Travolta” le 29 Mars 2019, il est sollicité par ces compères( Chila, Spri noir,Deen Burdigo, Mc Tyer… ), il fait la tournée des festivals et obtient une nomination au Bet Awards 2019. Son actualité montre que Jok’Air est belle et bien installée, mais on a toujours l’impression qu’il peine à s’imposer dans la gamme.

La raison ? est-ce un mauvais choix de single ou de stratégie de promotion? problème d’identification d’un personnage trop atypique ? nous n’avons pas la prétention d’avoir la réponse …
Un brin alarmiste c’est peut être tout simplement le parcours unique d’un artiste atypique qui s’installe dans la durée, l’avenir nous le dira.
En attendant Big Joke continue son chemin, il fait son premier Olympia les 23 avrils 2020 à Paris.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here