Témoignages de DJ H, propos recueillis par Ze Z

Le festival de Vestiville devait avoir lieu le week end dernier en Belgique. Il était annoncé comme l’un des plus grands festivals Hip Hop ayant jamais existés. Finalement, devant les infrastructures qui manquaient un peu de solidité, les organisateurs du Show ont dû annuler à la dernière minute alors que les festivaliers étaient à leurs portes. DJ H est un Deejay qui tourne pas mal dans la capitale parisienne, elle a voulu nous prêter son témoignage de l’avant, pendant, et après festival. Les propos ont été recueillis et rafistolés par Ze Z qui pour sa part squattait le Macki Festival 2019

DJ H n’est pas le genre de meufs qui skattent les festivals. Elle a beau être Deejay. La femme authentique amoureuse de musique et de Hip-Hop est surtout une professionnel de la fiesta. Elle vient faire ses presta en clubs, elle a pas l’habitude de faire des soirées en tant que simple spectatrice. Et pourtant le Vestiville lui a fait l’effet d’une bombe.

Quelques mois déjà avant le festival, elle m’avait proposé de me rendre dans ce petit coin de Belgique pour croiser A$AP Rocky et les nombreuses guest américaines et françaises qui devaient s’y produire. En réalité, la promotion du Vestiville s’affichait partout même sur nos propres sites spécialisés. En rentrant d’… Amsterdam finalement elle m’a raconté le festival de Vestiville !

“Tout commence comme d’habitude pour un bon repas. J’appelle ma pote DJ qui vit dans le Nord de la France (nldr :H a prend l’accent du Nord à chaque fois qu’elle traîne trop avec cette nana), et on prend rendez vous pour Vestiville. Avant de partir, je me rends compte que je tape une énorme intoxication alimentaire. Je suis une guerrière, je fais mes bagages et je bouge.

Je m’étonne quand même qu’à quelques jours du Festival, les tickets sont encore en vente, et ils sont soldés à moins 10 %. Mais dans ce genre de cas, on se répète la fin de du film “La Haine” de Mathieu Kassovitz : “Jusqu’ici tout va bien“. Le Vendredi Soir A$AP Rocky déclare qu’il ne participera pas au Festival pour des raisons de sécurité sur Twitter. Je suis au bout ma vie. C’est pas vraiment que je comptais taper la discut avec lui. Mais A$AP Rocky c’était le clou du spectacle. On prend une grosse injection de seum en intraveineuse et on continue.

On est dans le train. Je suis au bord de la rupture gastrique. Je suis complètement abruti et anesthésié par la douleur mais j’imagine ce havre de paix, ces tentes luxuriantes qui nous attendent devant ce parterre de stars qu’on ne verra plus jamais. Des potes surplace m’appelle pour me dire que le camping est shlag à mort (nldr : les organisateurs du festival avaient carrément versé dans la publicité mensongère). Les mauvais signaux s’agglutinent mais j’espère encore (nldr :H est une fille très positive). Les coups de téléphones se succèdent et la nouvelle tombe. Alors que je suis toujours dans le train, le festival est annulé. Mon pote me dit qu’il y a du grabuge devant le festival. Finalement les flics sont intervenus pour calmer les choses.

Finalement, les organisateurs du festival sont arrêtés en Hollande quelques jours après l’annulation. Pour être très bref, on les soupçonne de tout même de malversations. Le Vestiville sera le Fyre Festival à la française.

On se retrouve à la gare dans un autre pays sans festival et avec une intoxication alimentaire. Finalement on décide de partir à Amsterdam. On n’est pas très loin. On reprend le train et on arrive vers 23 H.

Comme tout étranger qui se respecte, on passe un peu de temps dans les coffee shop et on se ballade (nldr : sur insta on a vu que les canaux). Puis je suis rattrapé par mon intoxication alimentaire. Ma pote est dégoutté. On revient un jour après être arrivé. Je rentre chez moi et je dors deux jours.

# VDM

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here