21.7 C
Munich

Zola feat Koba LaD – Parano

Must read

ZEZ
ZEZ
C.E.O HELL SINKY, author, journalist, documentary

Zola et Koba LaD incarnent cette nouvelle vague de rappeurs superstars, prêts à hériter du fameux “Trône” du rap game après le départ des derniers géants des années 2000. Leurs chiffres de ventes sont déjà exceptionnels.

Zola et Koba LaD : Les “Frères ennemis” !

On s’accorde à dire qu’ils excellent dans tous les sous-genres du rap. Les deux artistes ont dévoilé un projet commun début 2024 intitulé “Frères ennemis”. Avec ce projet, dont ils révèlent le quatrième extrait, ils explorent tout le spectre de la musique “urbaine”. Ils présentent le quatrième visuel du projet, “Parano”.

La première expérience en la matière en France fut le projet commun entre Vald et Heuss L’Enfoiré. Pendant la période du COVID, ils se sont rencontrés dans un studio et ont évoqué un album en commun. Heuss L’Enfoiré et Vald ont sorti “Horizon Vertical” avec leurs deux beatmakers attitrés : Seezy et Zeg P.

Zola et Koba LaD seraient-ils “Parano” ?

Les trois premiers extraits du projet étaient orientés rap, mais ce dernier morceau, composé par DJ Kore, propose une mélodie légèrement latino avec quelques notes de guitare. Les deux artistes ne chantent pas, mais l’association est plus douce qu’à l’accoutumée. À la composition, on retrouve DJ Kore. Le fondateur du label A.W.A est également l’un des beatmakers les plus “titrés” de France. Son tag “AWA Mafia” est bien connu dans le monde du rap. Il compose pour SCH, Lacrim, et Booba. Le rappeur Zola est d’ailleurs signé sur son label depuis ses débuts.

Le beatmaker dévoile un morceau agréable et facile à écouter, qui correspond bien au style de ces deux rappeurs capables de produire des morceaux plus bruts. Les deux artistes impertinents se révèlent dans ce morceau un peu introspectif : “Malgré les coups durs, on a foi en Dieu, les couteaux dans l’dos, j’les ai pas rendus” pour Koba, tandis que Zola affirme : “Elle m’dit qu’c’est pas une pute, c’est juste le monde qui est p’tit (Yeah, yeah) / À c’qui p’, d’elle, j’peux faire c’que j’veux, pourtant, elle est prise (Prise)”.

Le visuel du morceau est tourné dans un décor désertique. Les deux hommes ont beaucoup voyagé pour la réalisation de leur clip. C’est Bien Vu qui est aux commandes. La boîte de production a collaboré en 2023 avec Beendo Z sur le titre “Garde à vue” et avec Hiro sur “Ça fait du bien”.

- Advertisement -spot_img

More articles

- Advertisement -spot_img

Latest article

You cannot copy content of this page