2.6 C
Munich

Zamdane révèle ses “Monstres” !

Must read

ZEZ
ZEZ
C.E.O HELL SINKY, author, journalist, documentary

Après avoir peint avec éloquence “Les couleurs de (sa) peine” en 2022, Zamdane revient sur le devant de la scène musicale avec son dernier chef-d’œuvre, “Solsad”. Ce nouvel album se distingue par des collaborations exceptionnelles avec des artistes de renom tels que Josman, Pomme, Kekra, et So La Lune. Originaire de Marrakech, Zamdane s’est installé à Marseille, où il a été inspiré par le bouillonnement créatif du quartier des artistes du cours Julien, donnant naissance à ses premiers écrits. Avec le temps, son talent, évoquant la productivité de Jul et la profondeur tourmentée de Damso, l’a conduit à produire une série de freestyles sous le thème d’“Affamé”. Sa maîtrise artistique est désormais incontestée par les connaisseurs, comme en témoigne son single “Monstres”, une œuvre à la fois poétique et esthétiquement raffinée, célébrant son parcours et ses luttes internes à l’occasion de la sortie de son album.

Zamdane révèle ses “Monstres” !

Lors d’une interview poignante en 2022, Zamdane partageait sa passion dévorante pour la musique :  “Je vis pour la musique, c’est la musique qui donne un sens à ma vie, ce n’est pas un style de vie, ce n’est pas un lifestyle, c’est essentiel, tu vois, comme boire de l’eau.”Cette passion a toujours conféré une dimension poétique à son parcours dans le rap français, dès ses premiers pas avec le titre “Padme”, issu d’un de ses premiers EPs, où il joue avec les mots pour exprimer ses sentiments les plus profonds. Le morceau “Monstres” continue sur cette lancée, explorant avec mélancolie ses propres abîmes.
La bande sonore, fruit de la collaboration entre DANCE et JY Prod, allie mélancolie et mélodie, ponctuée par des touches poétiques de piano. DANCE, ayant déjà travaillé avec Zamdane sur des titres tels que “Boyka” et “Affamé #8”, et producteur pour Hamza et à l’origine de “Les raisons de la colère” par IAM, apporte son expertise. JY Prod, omniprésent sur le premier EP de Zamdane, “20’s”, contribue également à cette atmosphère envoûtante.

L’artiste y démontre une maîtrise remarquable de son flow, varié et dynamique, qui, loin de toute monotonie, insuffle une énergie rythmique à ce morceau profondément mélodieux. À travers sa musique, Zamdane choisit de se confronter à la réalité de son existence, entre joie et désolation, loin des illusions du fantasme.

Le clip, tourné en noir et blanc dans un cadre évocateur tel qu’un Colisée, met en scène les ombres de ses démons passés, capturant l’essence esthétique de l’œuvre. Réalisé par Lucas Courtin & Hugo Gatefait, peu habitués à l’univers des clips de musique urbaine, ce visuel est à la hauteur de l’exceptionnelle “CORPS ACCORD” de Lamarre.

- Advertisement -spot_img

More articles

- Advertisement -spot_img

Latest article

You cannot copy content of this page