Au début des années 90′, le quartier de Bastille, et la Rue de la Roquette en particulier, étaient particulièrement populaire. La population assez cosmopolite vivait en paix toute confession confondue. Finalement, la migration des “Bourgeois Bohèmes” depuis le quartier du Marais situé de l’autre côté de la Place de Bastille a un peu embourgeoisé le quartier. Ne cherchez plus la magnifique épicerie des “5 Continents”, désormais le quartier est livré à Naturallia, et autres échoppes de “bobos”. Cependant, quelques boutiques de textiles rue de Charonne dont le grand American Vintage, une boutique de lunette de créateurs, rappellent aux visiteurs que le quartier a un peu perdu son charme bohème, qu’il est devenu bourgeois mais qu’il n’est pas encore complètement “Beauf”.

Pourquoi appelez ce petit coin “Le Café des Anges” ? Situé au 66 Rue de la Roquette (chiffre de l’antéchrist “666”), devant une Eglise modernisée qui fait un peu penser à un lieu de culte de l’Eglise de la Scientologie, le café était livré aux anges ou au diable, il a préféré la voix lacté au côté obscur. La première chose qui frappe dans ce Café de Anges, c’est le parti pris minimaliste du grand architecte du café. Très propre mais d’une simplicité exemplaire. Si la plupart des lieux de réunion de l’Ouest parisien misent sur un fast inutile, et un bling-bling à gerber, le Café préfère s’en tenir à la disposition “petit café de quartier” avec un plus extraordinaire : l’ambiance. Le personnel plutôt attachant et carrément pas intrusif vient des 4 coins du monde : Mexique, Suède, USA, Australie, France. Plutôt sympathique au bar comme en terrasse, ils mettent à l’aise, et s’affranchissent du côté “désagréable” parisien que l’on a tous en nous. Enfin un peu d’espoir… A l’intérieur, vous trouverez quelques affiches de bons spectacles à découvrir, le Mur des Anges avec la photographie de tous les membres du personnels qui y sont passés, et également un portrait de Donald Trump (à l’époque en tout cas) dont le Café est le plus fervent défenseur (joke!). Le café a aussi l’habitude de prendre un client en photographie tous les mois et d’en faire “le client du mois”. Très familial donc !

L’ambiance c’est aussi grâce au parti pris du décor. Si le décor est coloré mais minimaliste c’est aussi pour mettre le client à l’aise. Et c’est réussi !

En ce qui concerne la carte. Pour une boisson alcoolisée de base (verres de vin, bières) comptez à peu près 5 euros. Pour un plat comptez entre 10 et 15 euros. Le Café des Anges a aussi la particularité de faire que des “plats maisons”. Le “Burger Des Anges” servi dans un pain Max Poilane, “Le Pepper Burger” ou autres “Poulet Satay” sont d’une très bonne qualité. Le rapport qualité / prix y est excellent. On regrette tout de même que la carte ne soit pas orienté “Vegan” même si la bienséance a poussé le Café des Anges à présenter à proposer un plat Vegé différent chaque jour. Le Café résiste toujours à l’effet bobo, vélo, végan. Le brunch du Dimanche est tout bonnement fabuleux. Trouvez le menu complet ici.

Bonne ambiance, voici un lieu simple pour prendre un verre seul ou entre amis. Le Café n’a rien d’arrogant. Vous pourrez y passer des soirées sympas.

Café Des Anges – 66 Rue de La Roquette – 75011 Paris

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here