Le documentaire est la publicité détournée la plus efficace, car elle se rapporte à l’approfondissement. Connaître un artiste dans la réalité, le confronter à son processus créatif, nous voilà à la recherche de la substantifique moelle que Rabelais appelait de ses vœux.

“DANS CE DOCUMENTAIRE FINANCE PAR ERIC SIAR, LE TITRE EN PROMOTION N’ETAIT QUE LE GENERIQUE DE FIN DE CHAQUE EPISODE (*Gravité du sujet traité)”

Le visuel ou la conception du documentaire diffère tellement selon les cas qu’aucune systématisation n’est envisageable.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here