Le dernier Boss de la Cosa Nostra à Palerme !

Le dernier Boss de la Cosa Nostra à Palerme était Toto Riina. Fini l’époque de « Scarface », de Tony Montana, et de Don Corleone, les rappeurs français sont devenus de plus en plus « deep » dans leur référence mafieuse.

Le dernier Boss de la Cosa Nostra à Palerme à Palerme souvent cité par les rappeurs

C’est Heuss L’Enfoiré qui dégaine le premier dans le titre « Mauvais » extrait de « Horizon Vertical » son album commun avec Vald avec la punchline : « Je suis pas Savastano, je suis plus Toto Riina« . Plus tard, Maes et le 13 Block réaliseront un titre en hommage à ce parrain de la mafia qui rodait autour de Palerme. Retour sur l’histoire d’un gangster qui a détruit … la Mafia à Palerme à cause de son entêtement. Tous les rappeurs citent Le dernier Boss de la Cosa Nostra à Palerme.

Les Parrains des villes et les Parrains des champs !

A Palerme, on distingue deux catégories de Parrain, le Parrain des villes et le Parrain des Champs. Le premier est proche de la politique, de la magistrature et des cercles économiques. Le second plus Old School fonctionne comme un gangster de base. Au dialogue, il préfère la puissance de ses armes et de ses armées. Manifestement Le dernier Boss de la Cosa Nostra à Palerme appartient à la deuxième catégorie, mais il aurait rêvé d’appartenir à la première. Le gangster a été surnommé « Le Parrain des Parrain« .

Toto Riina : La naissance du mal

Son histoire commence à Corleone, comme un signe du destin. Le Capo dei Capei naît dans la ville qui porte le nom de la dynastie régnante dans le long métrage de F.F Coppola « Le Parrain« . Le gangster vient d’une famille très pauvre de paysans. Il perd son père très jeune, et se retrouve avec 6 bouches à nourrir.

Il faut bien comprendre que la mafia sicilienne n’a pas grand chose à voir avec la mafia calabraise. A la fin de sa vie, Toto joue les bons pères de familles, le bon croyant, le mari parfait. Les valeurs morales soutenues par la mafia sicilienne placent la famille et la religion au centre de tout. Ces valeurs sont d’ailleurs récurrentes dans la trilogie le Parrain. Ici naîtra Le dernier Boss de la Cosa Nostra à Palerme.

Le dernier Boss de la Cosa Nostra à Palerme à Palerme : Les premiers crimes

Loin de lasser sa famille mourir de faim, Toto Riina se lance dans une folle course au crime. Il exécute son premier homme à 19 ans. Il entre dans la Mafia locale. Personne n’est vraiment d’accord pour le définir. Si certains « repentis » disent aux médias qu’il « est parfaitement humble« , d’autres le trouvent « manipulateur« . Tandis qu’un policier originaire de Palerme a déclaré qu’il était un « boss dépourvu du moindre charisme » . Surtout qu’il était un « concentré de violence à l’état pur ». Après sa première incarcération, il s’installe dans la Mafia locale, et épouse une institutrice avec laquelle il aura 4 enfants.

Pendant des années, Toto Riina gère la mafia d’une main de fer, en passant près de 24 ans en cavale. La guerre des Mafias entre 1981 et 1983 fera près d’un milliers de morts. Il y avait près de 4 homicides par jours selon un journaliste spécialisé dans la mafia. A chaque nouveau problème, Toto Riina réagit avec la plus grande violence. C’est cette violence qui perdra la Cosa Nostra. Car Le dernier Boss de la Cosa Nostra à Palerme finit par s’en prendre à la police et au magistrat dans une folie meutrière .

La fin du Boss de la Cosa Nostra à Palerme

Selon un reportage du nouvel observateur : cette campagne commence « en 1982, avec le meurtre en plein Palerme de l’envoyé spécial du gouvernement, le général des carabiniers Carlo Alberto dalla Chiesa, et culminent en 1992 avec l’assassinat, à trois mois de distance, des juges Giovanni Falcone et Paolo Borsellino« . C’est une histoire que partagent sans doute Toto Riina et Al Capone. A chaque fois qu’un gangster essaie de mettre l’État à genou, il se fait rattraper par la justice. Dans l’histoire du gangstérisme, seul Pablo Escobar a réussi à tenir tête à un Etat.

Car après la campagne criminelle de Toto Riina, l’État italien va mettre en place un nouveau « délit » proche du « délit d’appartenance à un gang » de Sarkozy. Cet opportunité juridique va précipiter la chute de la Cosa Nostra italienne devenue en 10 ans la première priorité d’une Italie qui ne s’est pas laissée déborder. C’est alors que Toto Riina n’a plus rien à voir avec la famille Corleone du Parrain de Coppola qui tentait par dessus tout d’éviter les conflits en pactisant avec la politique.

Il est arrêté le 15 janvier 1993 après 24 ans de cavale. Un documentaire réalisé par Mosco Levi Boucault diffusé en 2019 sur Arte raconte son périple qui a provoqué la Chute de la Cosa Nostra. Le dernier Boss de la Cosa Nostra à Palerme perdu.

error: Content is protected !!