Qalf” signifie”Qui Aime Like Follow“. Le projet devait prendre la forme d’une mixtape. Il a été annoncé dès 2015 par Damso au détour d’un post Facebook. Finalement le rappeur signe au 92i de Booba aux côtés d’artistes comme Siboy, Shay, et Benash. Il réalise trois albums “Batteries Faibles“, “Ipséité“, “Lithopédion” tous couronnés de succès. Le plus gros succès de DamsoIpséité” est certifié disque de diamant.

Seul trophée qui manque à son mentor Booba qui cependant s’en rapproche de plus en plus avec son dernier album “Trône“. En revanche, difficile de comparer Booba et Damso, par leur carrière tant le marché du disque s’est métamorphosé depuis le début de carrière du “D.U.C” à la fin des années 90′.

Qalf” sortira ce vendredi. Il a bénéficié d’une campagne d’affichage en France, en Belgique, et même au Congo Kinshasa. Dems par ailleurs s’est rendu au pays pour suivre la sortie. Assez surprenant, une semaine après la précommande, le rappeur de Bruxelles avait déjà écoulé 10 000 opus. Un nombre qui donne le tournis. La sortie est donc très attendu ! Pourquoi ?

Damso : Le défi de faire mieux sans Booba

Rares sont ceux qui connaissent les véritables raisons du départ de Dems de l’écurie du 92i. Mais il semble que c’est au moment de la renégociation du contrat qu’il y a eu un hic. Damso avait signé pour trois albums sur le label de Booba, et il a exécuté le contrat. Il est évident que les deux hommes n’ont pas réussi à se mettre d’accord pour une reconduction. La punchline de Booba extrait de “PGP” laisse entendre que le problème est bien financier : “J’ai acheté deux son-mai avec l’argent d’Ipséité“.

Dès qu’il quitte le 92i, Dems devient la cible de son ancien boss. Booba n’hésite pas non plus à attaquer Nekfeu et Kalash qui ont “osé” réaliser des featuring avec son ancien protégé. Il est comme enragé. Peut être que le DUC voit dans le départ de Damso du 92i un brin d’ingratitude. Mais ce n’est qu’une hypothèse dans la mesure où aucuns des deux protagonistes n’a dévoilé les dessous de l’affaire publiquement.

Quoi qu’il en soit, même s’il est devenu un des ténors du Rap depuis “Ipséité“, Dems se refuse au départ à commenter son clash avec Booba. La raison probable, c’est que contrairement à Kaaris, il refuse de s’enfermer dans un clash. Et à ce jeu là, Booba a prouvé par le passé que quelque part il a un talent inné pour gérer les réseaux. C’est un jeu dangereux.

Il choisit alors de revenir à “Qalf” son projet abandonné avec sa signature au 92i. Il reprend les choses là où il les avait laissé. Et avec son dernier morceau “Vie“, il réalise une distrack pour B2O dans un de ses couplets. Peut être qu’il n’y “qu’une issue“. Et “Qalf” même dans la symbolique doit prouve au DUC que Dems peut faire mieux sans lui. C’est un tournant dans la carrière du rappeur.

Damso : Un rappeur singulier et très “nwar”

Lorsque Dems débarque avec “Batterie Faible“, il fait tache d’une certaine manière. L’album sort en 2016, un an après “L’Or Noir” de Kaaris. Lumière ou pas, le projet de K2A et Therapy lancent la vague Trap en France. Partout dans les pays francophone, on reprend la Trap, l’héritier d’un “Dirty South” que les gardiens du temple au départ ne valident pas. Youssoupha avant de réaliser le titre “Mannschaft” typé Trap, parolier de génie du rap français, sortira dans son premier tube “a force de le dire” sorti 5 ans avant : “Je ne fais toujours pas de Dirty South“. En interview chez Urban Hit, au sommet de la vague Trap, il tempère et déclare : “il y a de la bonne et de la mauvaise Trap“.

Dems ne dévoile pas un opus Trap mais un projet tout à fait singulier. Entre les lignes, on dénote la sensibilité d’un artiste habile avec les mots. Commence aussi avec le titre “Graines de Sablier” son story telling entre l’amour qu’il porte pour sa mère courageuse, ce celui qu’il voue à la Terre Mère du Congo. Rappelons que le même Damso refuse de sortir son album “Qalf” l’année dernière car sa mère est souffrante. Il le déclare dans le titre “God Bless” en featuring avec Hamza : “L’album le plus attendu ne sortira pas cette année“. Il y a aussi un titre retiré des plateformes qui fait polémique. Dans “Amnésie”, le rappeur dissèque l’état d’esprit d’un homme dont la petite amie délaissée s’est suicidée. Dans le choix de la thématique, dans son parti pris subjectiviste, le rappeur est le docteur de l’âme.

Un style qui se perpétue dans l’opus “Ispéité“. Son histoire d’amour passionnel avec une Cougar dans “Macarena” fait scandale mais le titre “Dieu ne ment jamais” (un peu oublié) est un véritable autoportrait psychologique. Damso est “l’autoportrait de la planète” (Colombine) en crise. Désabusé et cynique, “l’absence de lumière fait qu’il est dans le nwar” (Dieu ne ment Jamais), car le public “en lui ce qu’il ne voit plus” (Dieu ne ment jamais). Le rappeur n’est pas “mélancolique” (Kery James) mais peut être “nostalgique” de “l’époque de Débrouillard” (Dix Leurres). Il connaît l’industrie de la musique et ça ne lui va pas.

Lithopédion” son dernier album chez Booba porte un titre plus que polémique. Avec “Julien“, il se met dans la peau d’un pédophile. Le titre passe inaperçu chez tout le monde sauf Booba qui dénote ses “égarements” dans un post sur Instagram. Bien entendu, Damso est loin d’être pédophile et il s’agit d’art. Mais dans le choix des sujets, Dems n’a peur de rien.

C’est cet artiste qui ne ressemble pas aux autres que le monde de la musique attend dans son ensemble. De plus, Damso ne sort pas d’albums très souvent. Il est l’opposé de Jul à ce niveau là. Ce qui explique aussi l’attente autour de “Qalf“.

Une campagne de communication bien rodée !

Bien entendu, la campagne de communication autour de “Qalf” a aussi entraîné cet effet d’attente. Les quatre lettres, acronyme de “Qui Aime Like Follow“ se sont affichés de Paris à Bruxelles partout ou Dems a mis les pieds. Aucun extrait, aucune précision sur ce que sera cet album n’a été dévoilé par le rappeur. C’est en cultivant le mystère autour de son projet que Damso a aussi créé une attente maximale.

Qalf sortira ce soir à minuit. C’est un tournant dans la carrière de Damso.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here