Le rappeur du 92 Booba s’est développé un peu à la manière de Jay-Z et Diddy aux USA. Le mec de Beyoncé par exemple s’est développé d’abord sur le plan artistique avec sa série d’opus “The Blueprint”, puis il a établi un véritable Empire dont le label musical n’a été qu’un léger préliminaire, pour finir sur la création du service de streaming TIDAL qui aujourd’hui concurrence Spotify le géant Suédois. De la même manière, Diddy le patron de Bad Boyz Records a lâché la musique il y a bien longtemps pour se lancer dans une course folle à entrepreneuriat avec en toile de fond la création d’une chaîne de télévision. C’est sur ce modèle de l’entrepreneur que Booba a calqué sa carrière. Déjà, l’artiste a toujours été à l’avant garde en France en ayant le regard tourné sur ce qui se passe aux USA. Il a été l’un des premiers rappeurs à user de l’autotune dans son album “0.9”.Il a été vivement critiqué à ce sujet. Par la suite la plupart des rappeurs l’imiteront : “Ils critiquaient mais ont tous saigné l’autotune” (Booba / Trône).

Au delà de sa carrière solo, B2O a lancé son propre label (le 92i) sur lequel des artistes comme Shay, Damso, Benash et Siboy ont signé à leurs débuts. Il a eu une marque de sportwear (Ünkut), un site internet OKLM, et même une marque de Whisky (DUC). Pour tout dire, si B2O a lancé OKLM c’est sans doute parce qu’il n’était pas satisfait des médias hip hop avec lesquels il a toujours entretenu des rapports plus que conflictuels. C’est surtout avec la Radio Skyrock, et ses deux têtes d’affiche, Laurent Bouneau et Fred Musa que le Duc multiplie les accrochages sur les réseaux sociaux. Cette frustration donnera naissance au média OKLM.

Le compte Instagram de Booba a toujours alimenté les pages les plus sombres des sites internet spécialisés et même des médias people. Il n’est pas un jour sans qu’une polémique ne sortent de ce compte Instagram. De clash en beef, Booba s’est payé la tête de l’ensemble du Rap français et pourquoi pas également de quelques artistes de variété et de la pauvre Mimy Mathy pour laquelle le pensionnaire de Boulogne (et accessoirement de Miami) voue un désamour incompréhensible et très particulier. Après plusieurs avertissements, Instagram a fermé le compte de Booba la semaine dernière. La raison invoquée à ce sujet ? Le pirate n’était pas en règle avec les standards de la communauté, et sans doute, la diffusion de la sextape de Sofiane y est pour quelque chose. Quoi qu’il en soit, le rappeur vient d’investir Twitter faisant déjà au passage quelques dégâts importants !

C’est ainsi qu’une vidéo dont on ne connaît pas la véracité vient démontrer que le DUC serait sur le point de lancer son propre réseau social. A ce stade, deux arguments principaux peuvent s’opposer. Est ce que Booba est devenu mégalomane pour essayer de concurrencer Facebook et sa filiale Instagram, le chiffre d’affaire de cette compagnie dépassant le PIB de certains Etats. Ou bien son obstination son acharnement, vont encore une fois peut être faire mouche ? Dans tous les cas il est beaucoup trop tôt pour épiloguer la dessus. Et pour l’instant comme à l’accoutumé dans ce genre de cas, rien n’est encore confirmé. Info ou Intox ???

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here