2.1 C
Munich

Soprano est “C24” !

Must read

ZEZ
ZEZ
C.E.O HELL SINKY, author, journalist, documentary

Soprano célèbre les 20 ans de la sortie de “La Colombe“. Deux décennies après son premier projet en solo, l’artiste originaire de Marseille a jalonné son parcours de disques de diamant, apportant un espoir considérable. En tant que membre historique des Psy4 de la Rime, il a su tracer sa propre voie avec son style distinctif, celui de Soprano, évitant les égotrips et le Thug Rap. Ironiquement, son premier titre avec les Psy 4 était “Le son des bandits“. Il racontait lors d’une émission de Laurent Ruquier il y a quelques années que lorsque son premier tube fut présenté à son père, celui-ci lui répondit : “J’ai fait tous ces sacrifices pour que tu deviennes un ‘bandit’ ?“. Ces mots resteront gravés dans le marbre, tant le rappeur a célébré la diversité et la “cosmopolitanie“. Son titre préféré de sa discographie est “Hiro“, un hymne à l’amour et à l’apaisement. Le titre “C24“, un hommage à “La Colombe” et probable référence au cyborg de DBZ, vient couronner ses 20 ans de succès (le rappeur avait déjà fait référence aux Chevaliers du Zodiaque avec “Ikki” il y a quelques années).

Soprano est “C24” !

La composition instrumentale du morceau est l’œuvre du beatmaker légendaire, Djaresma. “La Colombe“, qui marque le début de la carrière solo du rappeur, a été produite par Nyadjiko. Djaresma a accompagné Soprano tout au long de sa carrière, produisant notamment “L’Everest“, symbole de l’apogée de la carrière du rappeur. Aujourd’hui, avec “C24“, il fait le bilan !

Référence après référence, dans “C24“, le rappeur reprend ses habits de rappeur authentique. Dans ce morceau, Soprano kick comme jamais. Dans une interview, il avait déclaré vouloir toujours être considéré comme “un rappeur” et non comme un chanteur de variétés. Il revient sur cette polémique dans son titre bilan de 20 ans de carrière solo : “Arrête de m’demander si j’fais du rap ou d’la variété / J’fais du Sopra’, c’est pas parfait mais c’est honnête“.

Il rend aussi hommage à Renaud en citant “Mistral Gagnant” : “Toujours debout malgré la vie et ses mistrals gagnants“. Dans l’une de ses punchlines, l’artiste fait un clin d’œil au titre “Né sous la même étoile” d’IAM, reprenant les paroles du refrain : “Tu sais, des quartiers nord à Notre-Dame-de-la-Garde / Personne ne joue avec les mêmes cartes“. L’artiste marseillais répond également à un certain politicien UMP qui souhaitait “nettoyer les quartiers au Kärcher” : “À nous de ne pas tomber dans les pièges qui font jubiler la fachosphère / Il est différent et alors, qu’est-ce que ça peut te faire ? / Le Kärcher, faut l’utiliser sur ses idées entassées de poussière“. Enfin, l’artiste de Marseille répond à tous les rappeurs qui dédicacent “sa Sacem” dans leurs morceaux. La Sacem de Soprano et de Johnny est devenue un classique des morceaux de rap français, tout comme la référence à Scarface : “Ma SACEM me sert plus à régler les problèmes qu’à m’acheter une BM, que tu comprennes“.

Le visuel est splendide, œuvre de Romain Argento. Il suit Soprano dans sa ville de cœur, Marseille, entre noir et blanc et couleur, représenté comme un témoin de la société, dans sa ville comme en France, le rappeur est la meilleure expression du rap aujourd’hui, celui du témoignage de la minorité muette. Romain Argento a également mis en scène le dernier clip de Levelsantana en featuring avec Bianca Costa, et le magnifique visuel de “Million d’heures” de Good Bana.

Previous article
Next article
- Advertisement -spot_img

More articles

- Advertisement -spot_img

Latest article

You cannot copy content of this page