Argenteuil nous avait caché ce jeune talent plein d’avenir. Après avoir emmagasiné près de 400 000 vues sur son clip “Skateboard“, Jewel Usain revient avec une poignée de Punchline. La prod obscure, “nwar” et angoissante à la manière d’un shoot de Therapy a été composée par un certain Madka. Mais la Trap ne laisse pas place à des rimes minimalistes et stériles. Jewel use son verbe dans un égotrip intelligent plein de poésie.

C’est le choc des civilisations musicales. Jewel réconcilie les générations car il ne nie jamais le texte. Il ne vend pas sa lyrical science à l’ambiancement et à l’énergie d’une Trap agressive. Avec son originalité, sa spécificité dans un Rap Game, qui ne cesse de s’uniformiser sous l’effet de l’industrie, il continue d’écrire le Rap français au lieu de le crier : “Est ce que la violence fera de nous des hommes ?

Le clip un peu à l’image de ce titre intelligent peut être trop intelligent pour être radiodiffusée est l’œuvre d’un Kidhao. C’est un voyage dans l’univers noir et onirique d’un Jewel qui réalise autant ses rêves que ses cauchemars.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here