Si vous écoutez du Rap, que vous vivez en France et que vous aimez rechercher les nouveautés du genre sur des plateformes telles que Soundcloud ou Youtube, il est fort probable que vous ayez entendu parler du 667. Ce collectif franco-sénégalais, également appelé Mangemort Squad ou Ligue des Ombres a été fondé par un certain Freeze Corleone il y a quelques années. Le groupe a enchainé les singles, les collaborations et les mixtapes et a su établir une fanbase conséquente. Le personnage de Freeze Corleone s’affirme sombre, mystérieux, complotiste et arrogant, mais également, si l’on se penche sur ses textes, profondément antisémite et même catégoriquement néo-nazi; au vu des références et des allusions franchement glauques qu’il rabâche de façon quasi obsessionnelle depuis un bon bout de temps. Sa façon de procéder est insidieuse, car il est l’auteur d’une musique entrainante, à l’esthétisme travaillé, et qu’il se sert de l’efficacité de sa musique et de son talent (ce qui lui a valu sa fanbase) pour distiller des propos nauséabonds. D’une part pour ses dires stupides et ses références abjectes en ce qui concerne la communauté juive, de l’autre pour son apologie elle aussi obsessionnelle de la défonce à l’intention des jeunes. Chose dont il semble fier, puisqu’il le démontre notamment dans un titre où il se vante du fait imaginaire que le chiffre d’affaire de la marque de sirop codéiné Euphon ait augmenté grâce à sa musique. Mais ceci est un autre sujet. Avec la montée de l’antisémitisme, notamment en banlieue, souvent à cause de l’amalgame rapidement opéré entre le fait d’être juif, à savoir d’être de religion juive, et le sionisme (deux choses totalement distinctes), ces propos sont d’autant plus dangereux. Freeze Corleone et Osirus Jack, les principaux concernés par cet article, ont des origines africaines, et sont tous deux métisses. Leur fascination pour le nazisme (en particulier les SS et Adolf Hitler) est particulièrement absurde, dans la mesure où à l’avènement d’Hitler, les Noirs d’Allemagne étaient soumis au même traitement que les juifs. Les lois de Nuremberg de 1935, qui réprimaient les “non-Aryens”, s’appliquaient aux juifs et aux noirs. Plus tard, dans les pays occupés, les noirs, qu’ils soient civils, combattants ou résistants, originaires d’Europe, d’Afrique, des Antilles ou des Etats-Unis, ont subi des persécutions spécifiquement liées à leur couleur de peau… Rappelons qu’Hitler a refusé de serrer la main de Jesse Owens parce qu’il était noir après sa victoire aux jeux olympiques. Le groupe fait également beaucoup allusion aux différentes théories du complot (auxquelles il semble adhérer). Il y a un grand nombre de name-dropping complotiste et de références au terrorisme islamiste dans leur musique. Et, comme dit précédemment, énormément d’allusions à Adolf Hitler et au nazisme. Nous avons préparé un « florilège » de celles-ci :

Projet Blue Beam IntroFreeze Corleone
« Bellek, j’suis dans l’complot comme le maire de Angers » : Référence à Christophe Béchu participant aux réunions du groupe BILDERBERG, groupe dont on ignore les activités et souvent cité dans la théorie du complot judéo-maçonnique.

Purification (Alkpote feat Freeze Corleone – les Marches de l’Empereur (saison 3) –
« déter’ comme Adolf, années 40 pétasse » : Clin d’œil à sa phrase de Bâton Rouge « j’arrive déter comme Adolf dans les années 30 » qui faisait référence au putsch, à la prison et à la prise de pouvoir d’Adolf Hitler. Là il la transpose dans les années 40, les années de guerre, de déportation et d’extermination de masse.
« antisioniste comme Katana » : Là Freeze Corleone se définit clairement comme antisioniste (nuance avec l’antisémitisme) en se comparant à Katana (rappeur d’Evry avec qui Alkpote a commencé).

Bâton RougeFreeze Corleone
« Fuck un Rothschild » : Célèbre famille juive, qui a fait fortune depuis le 18ème siècle dans la banque et la finance, notamment, mais également dans les mines, la viticulture, …. Le nom des Rothschild est souvent associé à Soros et/ou Rockefeller dans le mythe du complot juif mondial des complotistes.
« Fuck un Rockefeller » : Les Rockefeller, famille d’ultra-riches (le premier milliardaire mondial), sont souvent assimilés à des juifs (à cause de leur richesse !) ce qui est loin d’être établi, la branche principale étant clairement et sans conteste WASP. Pourtant pour les conspirationnistes, les Rockefeller sont systématiquement associés au mondialisme, la finance, le cercle Bilderberg, la Trilatérale, les Illuminatis, les Chemtrails ou le Mossad.
« J’arrive déterminé comme Adolf dans les années 30 » : Ici Freeze Corleone se compare à Hitler qui réussi à imposer son idéologie et à prendre le pouvoir en Allemagne dans les années 30.

Sacrifice de MasseFreeze Corleone
« Taf dans l’bendo comme dans l’Reichstag » : Le Reichstag (donc implicitement Hitler) cité comme référence de « développement », ce qui dans un morceau intitulé « Sacrifice de Masse » prend une tournure encore plus spécifique…
« Soleil Noir » : référence au Soleil Noir symbole, issu des croyances païennes ancestrales, représentant la course des saisons et repris comme symbole dans le mysticisme nazi où il est composé de 3 croix gammées entremêlées. Tout comme la Svastika (la croix gammée) il fût un symbole nazi (notamment SS) pendant la seconde guerre mondiale. D’autre part Soleil Noir se traduit en allemand par Schwartze Sonne (à qui le vrai sens de l’acronyme SS est parfois attribué) et était un ornement revendiqué par la SS. Le terme Soleil Noir est étroitement lié à la SS et aux nazis (et à leur croyances profondes) mais tout comme le cœur de Bouddha (la croix gammée) il appartient et est utilisé par d’autres groupuscules, d’autres communautés (et pas toujours d’extrême droite) notamment les néopaïens.
« Mayer Rothschild » : Nouvelle référence à la famille Rothschild via l’invocation du fondateur de la dynastie, qui selon les arbres généalogiques aurait eu entre 12.5 et 25 % de « sang » juif par une de ses ancêtres.
« Ben Gourion » : Ben Gourion est le fondateur d’Israël. Le fait de citer Ben Gourion n’est évidemment pas antisémite, mais le fait de le citer dans une longue liste d’éléments négatifs (comme le virus Ebola par exemple) en fait par extension une « chose » négative. (Idem pour BHLBernard-Henry Levy – et Jérusalem qui sont eux aussi cités quelques lignes plus tard).
« 11/9 » : référence aux attentats du 11 septembre 2001 et implicitement aux théories remettant en cause la version officielle, la principale étant que ces attentats seraient l’œuvre des services secrets Israéliens.

Sacrifice de Masse part.2 Osirus Jack & Freeze Corleone
« T’arrives grave pas killu comme l’HAPOËL Tel-Aviv, je t’ai déjà dit dans le rap y a v’la de Cohen » : Il y aurait trop de juifs dans le rap. Cohen est un nom de famille représentatif de la communauté juive et l’Hapoël Tel-Aviv un club très connu de Tel-Aviv… Donc par assimilation et jeu de mots Osirus Jack dénonce une hypothétique trop forte présence juive dans le rap. À noter qu’un peu plus tard dans le morceau, Osirus Jack dit “H-H, 8-8”. H-H voulant dire “Heil Hitler” et “8-8” la même chose de façon codée. (Le H est la huitième lettre de l’alphabet.)
« Livre jaune, 1 à 7, S/o Van Helsing » :  Ici Freeze Corleone fait référence à la série de « Livres Jaunes », numérotés de 1 à 7, de Jan Udo Holey (connu sous le pseudonyme de Jan Van Helsing), auteur conspirationniste allemand dont certains écrits ont été condamnés par la justice allemande pour antisémitisme.
« J’arrive nazi comme le BvB « : Ici Freeze Corleone se déclare nazi… mais l’affirmation ne semble pas très claire du fait de la référence au Borussia Dortmund, qui est un club de foot du centre ouest de l’Allemagne, reconnu et récompensé pour sa lutte contre l’antisémitisme et le racisme depuis des années. Est-ce pour dire « je dis que je le suis mais je ne le suis pas » ou est-ce que le BvB est utilisé ici pour symboliser l’Allemagne en faisant un pied de nez au passage ???

S/o Congo Part.2 – Freeze Corleone
« Killu à vie, seigneur de guerre comme le Mollah Omar » : Ici Freeze Corleone compare sa puissance (donc se compare) à celle de Mollah Omar, le sinistrement célèbre chef des Talibans.

3 PlanètesFreeze Corleone – 
« Chaque jour, Fuck Israël comme si j’habite à Gaza » : dans cette phrase Freeze Corleone s’affirme ouvertement contre l’état d’Israël en tant que tel, en soutien aux palestiniens, sans cette fois faire de distinction. Nous ne sommes plus là dans l’antisionisme…

669Lyonzon feat Freeze Corleone, Noma, Lil Kpri69.44 … –
« Tout pour la famille pour qu’mes enfants vivent comme des rentiers juifs » : une fois encore Freeze Corleone amalgame riche = juif (et inversement), comme si le fait d’être rentier (donc de vivre de ses rentes) incluait le fait d’être juif. Amalgame saisissant rappelant les pires campagnes des années 30…

38 SpécialRoi Heenok feat Freeze Corleone – 
« Rebelle et djihadiste, j’aime les révolvers et les fusils à pompe » : Pas d’ambiguïté, ici Roi Heenok se déclare ouvertement djihadiste.
« Négro, j’ai la dalle, j’arrive miché comme un Allemand en 1921 » : Freeze Corleone fait une nouvelle référence à Adolf Hitler, désigné sous le terme « d’un allemand », qui accéda à la direction du Parti National-Socialiste des travailleurs Allemands en 1921.

RecetteFreeze Corleone – 
Négro j’évite Sion : Référence aux juifs par le terme de Sion qui désigne la mythique citée de David, Jérusalem, et par extension le peuple juif.

KKKVeerus feat Freeze Corleone – 
« Véhicule nazi comme Vito » : Freeze Corleone désigne un Vito Mercedes mais en utilisant le terme nazi pour allemand…
« Déterminé avec de grandes ambitions négro, comme le jeune Adolf » : Freeze Corleone, c’est un thème récurrent, compare son ambition à celle d’Adolf Hitler.

S/o CongoFreeze Corleone
« Tous les jours, R à F de la Shoah » : Rien à foutre de la Shoah… Tout est dit !

ApuFreeze Corleone
« Bientôt comme SS dans l’A7 » : Ici la référence est ambigüe. Elle désigne donc les sinistres SS de l’Allemagne nazie et les associe avec l’A7, vaisseau amiral de la marque Audi, marque qui utilisait des travailleurs forcés fournis par les SS pendant la seconde guerre mondiale (référence également utilisée dans 2016 t’as peur sous la forme de « Nazi dans l’Audi A7)
« J’arrive killuminati, arabe nazi, S/o Tragedy Khadafi » : Freeze Corleone se compare à Tragedy Khadafi qui se décrit lui-même comme un arabe nazi.

T.H.C. – Freeze Corleone
« Chen Zen, j’ai les techniques de propagandes de Goebbels » : Goebbels était le Ministre de l’Education du Peuple et de la Propagande du 3ème Reich de 1933 à 1945. Organisateur de la nuit de cristal, il était un antisémite acharné (mais également antichrétien) et a joué un rôle moteur dans les persécutions contre les juifs allemands. Son nom, reste étroitement lié à l’emploi des techniques modernes de manipulation de masses, il suffit de consulter les archives d’affiches de l’époque pour s’en convaincre. Nouveau parallèle (funeste et nauséabond) avec le régime nazi…

Mode AvionFreeze Corleone
« On arrive dans des allemandes comme des SS » : Nouvelle référence aux SS du 3ème Reich pour expliquer qu’il roule en voiture allemande…

16 PainsFreeze Corleone – 
« Négro dans l’ombre on complote comme les Bilderberg » : référence au groupe Bilderberg, « club » mondial fermé d’environ 143 membres (grands patrons de médias, de la finance, politiques, …), qui se réunit régulièrement et dont on ne connait pas la teneur des débats. Ce groupe Bilderberg est souvent désigné comme étant à la tête du complot judéo-maçonique visant à gouverner le monde en sous-main…

Benjamins BleusFreeze Corleone
« …rentre dans l’aqua, rentre dans la chambre à gas ; S/o Peewee Longway, négro j’veux les blue benjamin, S/o Gaza chaque jour, fuck Netanyahou benjamin » : Freeze Corleone aurait fait un jeu de mot entre les chambres à gaz et la beuh surnommée « gas »… soit.. Le problème réside dans la concomitance entre la chambre à gas et benjamin Netanyahou. Le fait d’associer dans le même couplet un jeu de mot sur les chambres à gaz et le 1er ministre d’Israël laisse pour le moins dubitatif…

La préparation de ce « florilège » a nécessité de se plonger en profondeur dans les textes, pour essayer d’en saisir les paroles, le sens et de s’assurer que notre première impression était la bonne. Cette plongée s’est interrompue au 36ème morceaux sous le poids du dégout et de la nausée. Sur 36 consultés, 18 morceaux (50% !!!) comportaient des allégations, des allusions, des concomitances, des associations d’idées, des jeux de mots, ouvertement antisémites, néonazis, pro djihadiste. Exactement 30 en 18 morceaux (et nous ne les avons peut-être pas toutes comprises) !!! Ce phénomène de répétition, cette fréquence, cette redondance, semblent exclure le dérapage, ou la maladresse et tendent à démontrer clairement une volonté propagandiste nauséabonde et dangereuse, rappelant les heures les plus sombres que le monde ait connu, « Chen zen, j’ai les techniques de propagandes de Goebbels » …
Pour mémoire le régime nazi à exterminé environ 6 millions de juifs (soit environ 53.7% de la population juive mondiale d’avant-guerre !). Mais le nettoyage ethnique nazi ne s’arrêtait pas aux seuls juifs, ainsi ils exterminèrent également 4.5 millions de Russes, Ukrainiens et Bielorusses (2.6% de la population d’avant-guerre), 500 000 Roms, 250 000 handicapés, 15 000 homosexuels… Les personnes noires en Allemagne (et dans les territoires occupés) furent soumises aux mêmes lois que les juifs, à de nombreuses persécutions, et notamment à des stérilisations, à des incarcérations et bien-sûr au meurtre.
Pour finir, les troupes allemandes étaient présentes en Afrique (Afrika Korps en Lybie, Egypte et Tunisie par exemple) et, outre le nombre de soldats africains engagés dans les combats en Europe, des pays tels que le Sénégal, le Gabon, le Congo Belge, le Tchad, la Lybie, l’Algerie, le Maroc, la Tunisie, l’Egypte ont vu la guerre se dérouler directement sur leur sol et ont eux aussi payé par conséquent un tribut à ce conflit.
Pour toutes ces raisons, ce verbiage antisémite, néonazi et pro djihadiste est totalement absurde, dénué de sens et de fondements. Outre la loi et la morale, vu l’accroissement de leur fanbase il peut se révéler à terme dangereux en instillant chanson après chanson («…les techniques de propagandes de Goebbels ») des idées et des théories obscurantistes d’un autre âge dont on ne connaît que trop bien l’issue . Si toute fois la seconde guerre mondiale paraissait lointaine et désuète à certains, rappelons-nous simplement Ilan Halimi pour comprendre…

Article écrit par Bobby la Seiche et RSKP.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here