Bonnie Parker & Clyde Barrow : Les amants maudits
Bonnie Parker & Clyde Barrow : Les amants maudits

Bonnie Parker & Clyde Barrow : Les amants maudits

Bonnie Parker & Clyde Barrow : Les amants maudits. Qui est Clyde sans Bonnie ? Qu’est ce qui fait sa renommée ? et pourquoi a t’il tant inspiré les artistes ?
On ne le connait qu’à travers des musiques des films et pour une passion amoureuse fulgurante.

Une véritable légende

Clyde Barrow était un chef de gang, qui portait son nom de famille. Barrow gang. Certains membres de sa famille en faisaient partie (son frère et sa belle-sœur) et non, il n’était pas marié avec Bonnie (Parker de son nom). Le gang a été actif durant deux années réellement ; de 1932 à 1934, pendant la grande Dépression aux USA. Comme la plupart des gangsters, l’histoire de Clyde Barrow commence dans la criminalité.

Ils n’affectionnaient pas les gros cambriolages mais plutôt les stations essences, les épiceries à en croire les dires. Née en 1909 à Télico en Amérique du Nord.
Il fait partie d’une famille pauvre et c’est la déception qui l’a conduit à mener cette vie. Bonnie Parker & Clyde Barrow : Les amants maudits.

Une passion née dans le crime !


Le travail ne paie pas tant que ça, c’est ce qu’il a découvert en rejoignant son frère à Dallas vers 15 ans. Son père est pauvre et ses envies ne sont pas rassasiées avec son maigre salaire. Il commet quelques délits et finit, à ses 17 ans, en prison pour la première fois.

Il finit par rencontrer Bonnie lors d’une soirée. Mais Clyde va retourner en prison en 1930, pour 2 ans.Et au final, Clyde sans Bonnie, ce n’est plus du tout la même chose Puisque sans elle, il n’aurait jamais pu s’échapper. C’est elle qui a ramené une arme lors d’une de ses visites et permis ainsi son évasion. Voilà où commence l’histoire du couple maudit/

Bonnie Parker & Clyde Barrow : Les années de cavale

Et c’est là que la folle histoire commence réellement.Celle qui fera que les artistes en parlent encore presque un siècle après. Évidemment, il est rattrapé et écope de 14 ans de prison. Et à cette époque, la prison, c’est la prison. Pas de télé, pas de ps4, travail 6 jours sur 7, pause de 5 minutes le midi.

Voulant à tout prix s’échapper, il décide de se mutiler car les prisonniers jugés trop invalides sont bien souvent relâchés car inutiles… Il se coupa le gros orteil. Ce qui s’avèrera inutile car sa mère avait entre-temps réussit à faire appel.

Il retrouve Bonnie qui l’avait entre guillemet attendu (puisque dans les bras d’un autre) Et s’en suit des années de cavale, de crimes et frasques en tout genre. Ils finiront à 2, les autres morts, en prison et un qui les abandonne mais sera tout de même arrêté. C’est la fin de Bonnie Parker & Clyde Barrow : Les amants maudits.

Ils finiront fusillés, dans leur voiture le 23 mai 1934.

error: Content is protected !!