Dans les années 90′, le Rap est honni, relégué en marge d’une société du spectacle qui ne connaît pas ses meilleures années. Dominé par les deux géants IAM et NTM, le Rap laisse place à un géant plus discret ATK. Avec leur album “Heptagone”, Antilop et les siens écrivent le “Noble Art” du Rap FR. Le “Rap Piano et Violon”, le Boom Bap à la française est à son paroxysme. Avec “Heptagone”, ATK arrive au sommet de son art. Quelques titres comme “Qu’est ce que tu deviens ?” sont restés dans l’histoire du Rap en général.

Dernièrement, La Fouine en a même repris l’instrumental pour son titre “Comme a l’ancienne”. ATK, Antilop et les siens font partie de l’héritage du Rap français. Jamais conscient mais toujours censé, ils représentent une époque où le Rap était beaucoup plus de la poésie urbaine qu’autre chose.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here