C’est au détour de quelques titres electro sur Spotify que je suis tombé sur “Bon entendeur”. Le groupe composé de Arnaud Bonet, Pierre Della Monica et Nicolas Boisseau  ressort les vieux succès des années 60′ des cartons et leur donnent peau neuve dans un mood un peu “lounge”. Le groupe s’est également fait une spécialité dans les interviews musicales des personnalités du monde artistico-médiatique.

Le premier à passer sur le grill est un Patrick Poivre d’Arvor relativement “optimiste” quant au sort à réserver à notre “si beau pays”. Une voix reconnaissable parmi 1000 tant le présentateur histoire du JT de TF1 a transporté la France dans la joie comme dans la déception au cours de ses dizaines d’années de règne. Quelques pépites comme “La Rue Madureira” de Nino Ferrer revisité et adapté à une époque qui préfère les machines aux instruments.

Le premier album de “Bon Entendeur”, “Aller-Retour” est un voyage très particulier dans une ambiance bien parisienne. Et ce n’est pas l’interview de Frederic Begbeider véritable “La Fête Est Finie” en mode electro qui rassurera le quadra parisien perdu entre ses Naturalia devant son velib’. C’est une réalité. La “Fureur de Vivre” est un lointain souvenir que James Dean a emporté avec lui, il ne nous reste plus que les sages conseils d’un non moins sage médecin traditionnel chinois qui conseille des traitements aux algues en cas de pneumonie. Beigbeider est moins polémique qu’un Zemmour, et on peut le détester, mais il a toujours su mettre le doigt là où ça fait mail.

Puis il y a ce magnifique “Tu fais partie du Passé”, un peu retro mais terriblement efficace. L’Aller Retour de “Bon Entendeur” quoique relativement easy listening est parfait pour une promenade dans les rues parisiennes. C’est un album qui loin d’être arrogant approche un esprit parisien par une certaine simplicité.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here