Covid 19 : Un concert à Barcelone redonne espoir !

Primavera Sound a organisé un concert en décembre aux alentours de Barcelone. Les résultats viennent tout juste de tomber : parmi les 1042 invités au Festival, aucun d’entre eux n’est rentré chez lui avec le COVID.

La politique de lutte contre le Covid des gouvernements européens est mise à mal par cette théorie. Tandis que les pays asiatiques ont tenté, il est vrai dans un autre cadre juridique, de rationaliser au possible les mesures anti-covid. Les pays européens ont procédé à des interdictions d’ordre général sans jamais rien distinguer.

Les premières victimes de la politique prohibitive des gouvernements : les commerces et la culture jugés non essentiels. Dans un esprit purement paternaliste, comme un vieux prof de français qui tape avec sa règle sur le doigt des élèves chahuteurs, les gouvernements ont interdit sans réfléchir. Et pour le moment les résultats sont tout simplement catastrophiques. En France sans doute, le gouvernement qui a donné les pleins pouvoirs à conseil de scientifiques a oublié que ces mêmes rats de bibliothèque conseillent de manger 5 ou 7 produits frais par jour. Çà n’a jamais empêché personne d’aller au Mac Do.

Le festival a été organisé selon des règles très strictes. Tout d’abord, les festivaliers ont a été contraint de passer un test Covid le jour du festival. Seul les prétendants présentant un rapport covid négatif ont été autorisé à participer aux festivités. Aucune règle de distanciation n’a été respectée, cependant, les festivaliers ont été contraint de porter un masque en toute occasion sauf lorsqu’ils buvaient une boisson.

Ce festival baptisé Primacov est la preuve intangible que pour le meilleur moyen de lutter contre le Covid sans écarteler les économies, et tuer la culture c’est surtout une grande organisation. Il faut revoir les analyses délurée des médecins trop « généralistes » dans leur prohibition comme des protecteurs fanatiques de libertés qui crient au drame lorsque le gouvernement tente de mettre en place des applications Covid (et qui soutiennent en même temps la loi sur la sécurité globale) qui pourraient permettre de lutter de façon « ciblé » contre la maladie. La France est un pays de principe, ces échecs au contraire perdurent dans la pratique..

error: Content is protected !!