Le FBI accusé d’avoir participé à l’assassinat de Malcolm X !

Le biopic de Malcolm X fait partie des chefs d’œuvre de Spike Lee. Car l’histoire du leader afro-américain est celle d’un homme de paix. Après avoir milité au sein de la Nation of Islam, entité racialiste, Malcolm X tente de réconcilier le combat pour les droits civiques des afro-américains avec une forme de rébellion pacifique. Il s’éloigne alors de ses frères de la Nation Of Islam se retrouvant en quelque sorte pris entre deux feux. Quelques jours avant le drame de son assassinat, il révèle au Guardian qu’il craint énormément pour sa vie. Pire il vit « séparé de sa femme et de ses filles » (MédineDu Pandshir à Harlem). Il est assassiné « par ses propres frères » le 21 février 1965 à Harlem au cours d’un oratoire.

Ce samedi, au cours d’une conférence de presse, les trois filles de Malcolm X ont demandé la réouverture de l’enquête concernant la mort de leur père. Le bureau du procureur de New York Cyrus Vance Jr a déclaré que l’étude de la requête était en cours. D’un avis général, dans la Police de NY, l’enquête sur la mort du leader du mouvement pour les droits civiques a été bâclée. Mais c’est une lettre écrite par un ancien policer sur son lit de mort qui met le feu aux poudres. Selon toutes vraisemblances, cet agent était chargé d’infiltrer l’entourage de Malcolm X.

Il expose dans cette lettre que quelques heures avant l’assassinat de Malcolm X le 21 février 1965, deux gardes du corps du leader sont arrêtés dans des circonstances un peu burlesques. Pour cet agent de police qui répond au nom de Raymond Wood, le FBI lui a commandé de piéger les gardes du corps de Malcolm X dans une machination.

Le résultat tout le monde le connaît. Trois hommes font irruption dans l’Audubon dans le quartier de Washington Heights et font feu sur le leader. Il part en laissant derrière lui une certaine idée de l’universalisme.

Pour Ilyasah Shabazz, l’une des filles de Malcolm X : « La moindre preuve qui mène à la vérité sur ce qui s’est passé doit être vérifiée sérieusement. ». Le FBI se refuse à toute déclaration.

ZEZ
Fondateur de UrbanTrackz Taffe pour @Rapunchline, @RapGhetto, et de temps en temps @Vice et @Noisey

Related Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

50,706FansLike
836SubscribersSubscribe

LA SERIE SUR LE RAP FRANCAIS

- Advertisement -

Latest Articles

error: Content is protected !!
Copier le code