“Il y a des jours comme ça où tout ne va pas pour le mieux, il y a des jours comme ça où tout part en couille” NTMLa Fièvre

Par un matin de décembre, j’ai vendu mon âme au diable pour un paquet de Camel Black que j’ai mis 30 minutes à fumer. Puis, le lendemain, j’ai décidé de rester célibataire toute ma vie. Drôle de bonnes résolutions pour “le sorteur” inconditionnel que j’étais. Ce n’est pas vraiment que je n’aime pas l’Amour, c’est plutôt l’Amour qui me déteste. Puis j’ai rencontre A. Suédoise de son état et je me suis allé à rêver d’ailleurs… Après quelques semaines de vie commune, elle m’a convié dans son pays d’origine, la Suède.

Nous sommes partis vendredi dernier… en pleine grève des transports. Niveau de difficulté : “Hard”. A. était malade, niveau de difficulté : “Very Hard”. J’ai donc pris mon portefeuille à deux mains, et j’ai commandé un Uber (80e). Mon budget transport pour la Suède était désormais épuisé. Puis nous avons débarqué à l’aéroport. Je me suis précipité au fumoir comme si je venais rentrer au Badaboum. Et première surprise, le fumoir de Roissy Charles de Gaulle ressemble comme deux gouttes au fumoir du nouveau casino. En d’autres termes, ça pue, les gens se marchent les uns sur les autres, et le tout ressemble à un meeting de toxicos anonymes.

Après le check in, nous avons embarqué. Et là nous avons rencontré un frère muslim. Etant moi même originaire des terres lointaines du Moyen Orient, je n’ai pas d’aversion particulière ni pour l’Islam ni pour les musulmans. Mais le frère muslim en question était déguisé en Taliban. treillis avec les poches remplis de câble, sa barbe lui descendait jusqu’à la poitrine. Les voyageurs le regardait comme un objet tombé du ciel. Peut être un peu amusé par ce remue-ménage, le Taliban jouait de ses atouts. Il a créé une véritable panique générale. C’est étrange il y a 100 ans on craignait l’hirsute soviétique, désormais on craint l’hirsute islamiste. En 50 ans, rien n’a changé même pas la barbe !

Une fois arrivé à Stockholm nous avons été accueillis par la sœur de A. Pour me faire découvrir les particularités locales, nous avons testé le Fast Food suédois le fameux MAX. Une fois arrivés sur place, nous nous sommes empressés de découvrir le fameux burger au fromage. Incroyable de réconcilier la junk food avec la bonne bouffe. C’est typiquement suédois. Là à ce moment précis, j’ai vu un type d’une centaine de kilos complètement défoncé à la C se poser juste devant moi et me regarder comme si je débarquais … d’un autre planète.

Il me regardait fixement dans les yeux tout en avalant goulûment tout ce qui se trouvait sur son plateau. Son appétit pour ce plateau de merde était à la hauteur de la haine qu’il ressentait apparemment à mon égard. Je suis plus Parker Lewis que Bruce Lee donc je n’ai pas donné suite. Finalement il s’est dirigé vers le caissier qui ressemblait sur le fond comme sur la forme à un mec qui tient à un cyber café à Paris.

-How The Fuck I’m Going Home ?

-You can Take The Bus ?

-Which Bus ?

-I don’t know….

Et là, Golgoth 13 est rentré dans une rage folle tout en lâchant des pièces de monnaie sur le sol. Il a sans doute imaginé que le caissier pouvait deviner d’où il venait ou qu’il pouvait lui commander un taxi comme dans tout Hotel Hilton qui se respecte. Le seul problème c’est qu’on était chez MAX. La C lui est définitivement monté au nez. Alors il a sauté sur le caissier. Et A., mon âme soeur, a retiré son manteau pour aller l’embrouiller. Elle lui hurlé dessus, elle était méconnaissable. Quant à moi je me préparais juste derrière à rencontrer Mohammed Ali ou Cassius Clay en combat singulier. Finalement, le type s’est barré. Il aura fallu 4 gardes de la sécurité et une voiture de Police pour le calmer. Amis cocaïnomanes, soyez toujours mesuré dans vos rails….

Après un jour passé en famille dans “Country Side”, nous sommes allés à Stockholm pour faire une soirée underground…. Suite au prochaine épisode.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here