Harvey Weinstein : Un cachet de 17 millions d’euros pour les femmes qu’il a violenté !

Dans le monde merveilleux d’Harvey Weinstein, il est tout à fait possible de s’acheter le silence de ses victimes. Pourquoi donc l’affaire Weinstein est aussi choquante ? C’est à l’issue de cette affaire que le mouvement #Metoo sera lancé partout dans le monde. Le producteur de Miramax n’est pas seulement une icône du cinéma, il est aussi malgré lui le fondateur du mouvement #Metoo. Reste à savoir pourquoi !

Selon la plupart des professionnels qui travaillent sur le sujet du viol, il y a généralement deux types de violence sexuelle. La moins répandu est souvent lié à la vengeance sociale. Une femme (ou un homme par ailleurs) est violentée par une personne qu’il ne connaît pas de l’autre sexe, (ou du même sexe par ailleurs) pour des raisons d’ordre sociale. Attention ce n’est pas toujours « le pauvre qui viole le riche« , c’est souvent aussi le contraire. Et on peut classer dans les raisons d’ordre sociale, certaines raisons ethniques. Rappelons que dans les dernières guerres en Yougoslavie ou au Congo, le viol est devenu une arme de « purification ethnique« .

Mais la plupart du temps, la victime connaît son agresseur. C’est un autre type de violence qui transcende les clivages ethniques et sociaux. Ce viol là peut prendre toutes les formes. Il peut s’agir de la violence d’un ascendant, d’un ami ou encore d’un mari. Selon les professionnels qui évoluent aussi dans ce milieu, il est souvent difficile de faire la part des choses. Car au cours d’une agression, la victime et le bourreau sont face à face. Il n’y a généralement aucun témoin. Donc c’est souvent la parole de l’un contre la parole de l’autre.

Si la Police constate des marques de violence, il est beaucoup plus aisé de se faire une idée de l’agression. Et depuis plusieurs années déjà, le témoignage de la victime est facilitée. En revanche, plus de 80 % des victimes de violence ne portent pas plainte dans le cas de l’agression d’un proche. De l’autre côté, plusieurs personnalités que l’on ne citera pas(et on ne parle pas d’Harvey Weinstein) ont connu des affaires de viol très opportunistes qui tombaient au bon moment, et qui les éloignaient d’une manière ou d’une autre d’un objectif politique ou social, ou qui rapprochait leur victime de leur objectif.

Il est très difficile pour le juge de faire la part des choses s’il n’y a aucune trace de violence physique car la violence peut être morale ou psychologique. Et le mouvement #metoo a révélé des aberrations, des noms roulés dans la farine injustement.

Cependant c’est une révolution féministe. Comme toute révolution, elle s’accompagne de « sa terreur« . Et le mouvement #metoo a par exemple permis aux femmes argentines d’obtenir le droit d’avorter. Dans tous les pays du monde, la parole des femmes s’est libérée. Et malgré quelques abus, le résultat est un pas en avant extraordinaire pour la femme dans le monde.

Alors pourquoi l’affaire Weinstein est aussi choquante ? Tout d’abord parce que le producteur est le père du cinéma indépendant américain. C’est ce sale type qui avec « Sexe, Mensonge et Vidéo » lance à la fois le Festival de Sundance puis plus tard le format indépendant américain. Miramax dont il est cofondateur est à la base de tout. Il se fera même racheter par Disney qui formalise plus tard le format « cinéma indépendant » aussi incroyable que cela puisse paraître.

Ensuite les victimes du porc internationalement reconnu sont de célèbres actrices. Ça n’en fait pas des « super femmes« . Mais cela signifie que les violences sexuelles peuvent aussi toucher des « femmes » prétendument assez riches, et surtout assez « célèbres » pour médiatiser leur affaire. C’est un choc.

La libération de la parole des stars jette le dévolu sur des pratiques infâmes de chantage sexuelle qui n’existe pas seulement dans le cinéma. Le mouvement #Metoo est lancé.

En revanche, les médias américains viennent de publier une information déconcertante. Le producteur de Miramax a acheté le silence de certaines de ses victimes contre une enveloppe de 17 millions de dollars. Beaucoup ont renoncé à porter plainte. Solution typiquement américaine, puisque la clause de non responsabilité pénale est illégale en France, et ne se négocie pas, elle met à mal de manière très symbolique le combat de beaucoup de femmes. Car derrière ces actrices célèbres se cachent aussi des femmes qui évoluent dans une grande misère et qui ne bénéficient pas du pouvoir de parler.

C’est un triste dénouement.

ZEZ
Fondateur de UrbanTrackz Taffe pour @Rapunchline, @RapGhetto, et de temps en temps @Vice et @Noisey

Related Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

50,545FansLike
876SubscribersSubscribe

LA SERIE SUR LE RAP FRANCAIS

- Advertisement -

Latest Articles

error: Content is protected !!
Copier le code